Meta TV Média alternatif et indépendant

Facebook s’attaque aux titres trop racoleurs

Les internautes ne supportent plus les « devinettes ». Le réseau social a donc décidé de passer à l'action…

« Et devinez qui est l'acteur le mieux payé d'Hollywood ? ». Bientôt, vous ne verrez plus passer ce genre de message au dessus et dans une publication. Étant donné que la majorité des internautes partagent des articles sur les réseaux sociaux sans même avoir pris la peine de les lire, les titres « devinettes » sont de parfaits pièges à clics pour y remédier. Les gens sont curieux et se font rapidement « avoir », si bien que ces « informations » se retrouvent en tête de nombreux fils d'actualité. Sauf que selon un sondage, 80% des utilisateurs de ont indiqué préférer des entêtes claires qui leur permettent de choisir de lire ou non un article complet. Du coup, l'équipe de Menlo Park a décidé de traquer ce type de contenu, dans le but toujours d'améliorer la page d'accueil.

Dans un soucis de « pertinence »

Dans un message publié hier sur son blog, explique qu'il chassera désormais les publications dont les titres, photos, et textes d'introduction laissent le champ libre à l'ambiguïté. Le réseau social annonce donc certaines modifications de son algorithme. Fini les liens qui induisent les internautes en erreur, mais également ceux qui ne sont pas jugés assez « pertinents ».

Pour y arriver, Facebook calculera le temps que les utilisateurs prennent pour lire le lien proposé via leur page. Un délais trop court induirait automatiquement que le sujet est mal titré ou peu intéressant. Mais ce n'est pas tout… Le réseau social prendra également en compte la manières dont les internautes interagissent, et donc le nombre de « J'aime », de partages, de commentaires, etc. Aussi, Facebook délogera les photos qui proposent une URL pour légende, privilégiant les liens directs. Le site passera à l'action dans les prochains mois…

__________________________________________________________

Source : DH.be / Par S.C, le 26.08.2014Relayé par

Laissez un commentaire