Étude : 75% des échantillons de pluies et d’air sont positifs au Roundup de Monsanto


Oui, vous avez bien lu, du Roundup a été trouvé dans des échantillons d’air… Il s’agit d’une étude menée par l’US Geological Survey (USGS), et effectuée au Mississipi.

Avant de vous écrier qu’il s’agit des États-Unis et non de la France, ravisez-vous : la France n’est pas en reste concernant l’utilisation de Roundup, et surtout,… l’air et la pluie ne sont pas, par définition, quelque chose de figé.

L’étude fut publiée  dans le journal Environmental Toxicology and Chemistry, et fut menée entre 1995 et 2007. Elle se porte sur la totalité des pesticides utilisés au Mississipi. A savoir donc que, bien que l’herbicide de Monsanto soit le plus présent dans les échantillons, un nombre de produits chimiques bien plus important est en plus de cela retrouvé…

En résumé, voici ce que l’étude a révélé :

  • 37 composés ont été détectés dans les échantillons d’air ou de pluie en 2007, 20 d’entre eux étaient présents à la fois dans l’air et de la pluie.
  • Le glyphosate, la substance la plus puissante du Roundup de Monsanto, est l’herbicide prédominant à la fois dans l’air (86%) et la pluie (77%) en 2007.
  • En 2007, il y a eu des pics de concentration de pesticides dans certain échantillons, bien qu’en contrepartie, les valeurs médianes étaient souvent plus basses.
  • En 1995, sept substances furent retrouvées en moyenne, contre cinq en 2007. Parmi ces dernières, l’atrazinemétolachlore, et propanile ont été détectées
  • La présence d’herbicides en 2007 était légèrement supérieure à celle de 1995, et  était majoritairement du glyphosate.

Selon l’étude, 2 millions de kilos de glyphosate fut dispersés dans le Mississippi, ce qui représente 55% des herbicides utilisés. Ce qui explique la prédominance du glyphosate dans les échantillons. L’étude établit également une estimation : en août 2007, les Mississippiens ont respirés en moyenne 2.5 nanogrammes de glyphosate par mètre cube d’air. Sachant qu’un adulte respire en moyenne 11 mètres cube d’air par jour, cela représente sur une journée 27.5 nanogrammes de glyphosate par jour. Cela parait peut-être peu sur une journée mais imaginez la quantité sur des années cumulées. De plus, le glyphosate n’étant pas la seule substance respirée, imaginez le cocktail mortel dans votre organisme…

Pour information, le glyphosate est accusé de perturber le système endocrinien, de causer les intolérances au Gluten, d’avoir des effets sur les fœtus, et de provoquer des malformations gravent chez les agriculteurs qui l’utilisent… 

 

__________________________________________________________

Source(s) : Newmanity, le 03.06.2014 / Fortune / Relayé par (meta.tv)

Articles Meta TV

Laissez un commentaire