Église : la quête passe au paiement sans contact

Le diocèse de Paris innove et propose aux fidèles de l’une de ses églises de régler leurs oboles par carte bleue. Une initiative rapportée par « Le Parisien ».

Finie la recherche de monnaie au fond de sa poche, alors que s’approche inexorablement le panier de la quête. Les paroissiens de l’église Saint-François de Molitor, dans le 16e arrondissement de Paris, auront une autre solution dès dimanche, rapporte Le Parisien . C’est une initiative du diocèse de Paris, une première en France : des paniers de quête proposant le paiement sans contact. Le panier en osier traditionnel est conservé, mais il se dote d’un smartphone relié à une mini-borne de paiement. Les fidèles n’auront plus qu’à choisir le montant de leur don sur l’écran tactile : 2, 3, 5 ou 10 euros, et à approcher leur carte bleue. 

Les paniers connectés ont été développés par une PME iséroiseActoll, en collaboration avec Christophe Rousselot, directeur du développement des ressources financières au diocèse de Paris. « Les paniers seront ensuite rapportés à la sacristie et les informations contenues dans le lecteur envoyées à un serveur qui traitera les données bancaires afin que chaque compte soit débité à J + 1maximum », explique-t-il au quotidien. Le tout en garantissant l’« anonymat » de la transaction. Le produit de cette quête, qui sert à payer les dépenses courantes comme l’électricité, revient à chaque paroisse.

Baisse des donateurs

« L’Église n’a aucune raison de ne pas monter dans le train de la modernité », assure Christophe Rousselot au ParisienSi une application « La Quête » existe déjà, elle doit être téléchargée à l’avance. Le don moyen lors de la messe dominicale est de 3 euros à Paris, relève le quotidien. Fin décembre, l’Église avait lancé une campagne nationale pour encourager le « denier de l’Église », qui représente 40 % de ses revenus, mais dont le nombre de donateurs se réduit drastiquement.

 

Sources : Le Point / Le Parisien /

Laissez un commentaire

Commentaire sur “Église : la quête passe au paiement sans contact”