Ébola : Des rumeurs provoquent une violente émeute en Guinée

Une émeute a éclaté dans la deuxième ville de Guinée, Nzérékoré, à la suite de rumeurs voulant que des infirmiers aient contaminé des personnes avec le Ébola.

Une foule de jeunes gens, certains armés de matraques et de pistolets, ont érigé des barricades jeudi à travers la ville, qui compte autour de 300 000 habitants, et ils ont menacé d'attaquer l'hôpital, avant que les forces de sécurité n'interviennent pour rétablir l'ordre.

Les émeutiers ont tiré des coups de feu et plusieurs personnes ont été blessées, a déclaré Youssouf Traoré, président de la guinéenne.

« Les habitants ont recouru à la  »

« Une rumeur dénuée de tout fondement s'est répandue, selon laquelle nous avions procédé à des pulvérisations sur le marché dans le but de transmettre le à des habitants », a dit Youssouf Traoré. « Les gens se sont révoltés et ont eu recours à la , ce qui a poussé la troupe à intervenir ». Les employés de la ont dû se réfugier dans le camp militaire avec leur matériel médical.

L'épidémie de fièvre Ébola qui sévit en de l'Ouest s'est déclarée en mars dans le sud-est de la Guinée et a fait à ce jour plus de 1 500 morts dans la région, dont plus de 400 en Guinée, pas où la propagation de la maladie est cependant moins rapide qu'au et en Sierra Leone.

__________________________________________________________

Source : Ouest France, le 29.08.2014

Laissez un commentaire