Dette publique française à 246% du PIB : honte aux politiciens


C’est une dette publique de près de 5 000 milliards € (246% du PIB) que les politiciens français lèguent aux enfants français.

Un billet d’humeur de Nicolas Nilsen.

Ce que les hommes politiques font à cette petite fille est tout simplement indigne.

Selon un rapport de la Cour des comptes, évoqué ici, la dette publique française s’élèverait à 4 923 milliards d’euros, soit 246% du PIB. C’est donc bien plus que le montant généralement évoqué par par l’INSEE (qui est celui de la dette au sens de Maastricht des administrations publiques) : il s’élevait fin 2012 à 1 834 milliards d’euros. L’écart, plus de 3 000 milliards d’euros, correspond au montant des engagements hors bilan de l’État calculés par la Cour des comptes.

2 000 ou 5 000 milliards d’euros, voilà le joli ballon (gonflé à l’hélium de leurs promesses et bourré de la nitroglycérine de leur incurie) que nos hommes politiques offrent à cette petite fille : la bombe à retardement d’une dette abyssale que, lâchement, ils rejettent sur ces épaules à elle. J’ai vraiment honte pour eux !

Et c’est pareil aux États-Unis avec l’histoire du shutdown. Les gentils Démocrates d’Obama veulent augmenter le plafond de la dette. Les méchants Républicains s’y opposent et veulent réduire les dépenses. Ces derniers s’y prennent évidemment comme des manches mais les premiers mènent la Nation à l’explosion : la dette est intenable. Mais tous les médias continuent à jouer la comédie et à mentir sur la réalité. La propagande étatiste bat son plein. En relevant le plafond de la dette, Obama va plomber les générations à venir mais il passe pour un géant.

__________________________________________________________

Source(s): contre points / Par Nicolas Nilsen le 13.10.2013

Articles Meta TV

Laissez un commentaire