Caméra cachée : Il lui fait croire qu’il gagne 1000 dollars, le sans-abri veut les partager avec lui 1


Voici une bien étrange vidéo qui divise ceux qui l’ont regardée. Rahat est connu pour faire différents pièges filmés et les diffuser sur sa chaîne Youtube qui compte quelques 3 millions d’abonnés.

Le dernier en date fait polémique et on vous explique pourquoi.

Il a décidé de piégé un sans-abri qui était connu pour être un « type bien » selon les voisins. L’idée du piège était de donner 1000 dollars à un buraliste, de le mettre dans la confidence puis ensuite aller voir ce sans-abri, lui dire qu’en lieu et place d’argent on lui donnait un ticket de loterie.
Rahat et le sans-abri vont vérifier ensemble si le ticket est gagnant : le buraliste annonce donc qu’il remporte 1000 dollars.
 

Prank Rahat 1000 dollars Caméra cachée : il lui fait croire quil gagne 1000 dollars, le sans abri veut les partager avec lui

prank rahat loterie Caméra cachée : il lui fait croire quil gagne 1000 dollars, le sans abri veut les partager avec lui

argent loterie piege sans abri Caméra cachée : il lui fait croire quil gagne 1000 dollars, le sans abri veut les partager avec lui

Rahat loterie piege Caméra cachée : il lui fait croire quil gagne 1000 dollars, le sans abri veut les partager avec lui

Très ému, le sans-abri veut immédiatement partager cette somme avec Rahat, qui refuse bien évidemment, et tous-deux se tombent dans les bras en pleurant.

Si pour certains cette vidéo est émouvante, pour d’autres elle n’a pas convaincue.
En effet, d’aucuns pensent qu’elle est complètement bidon, que le sans-abri est un comédien, mais d’autres pensent aussi qu’il est assez indécent de donner 1000 euros à cette homme pour engranger des vues sur Youtube et donc monétiser ses vidéos.

__________________________________________________________

Source(s) : MagicofRahat / YouTube / ​Tuxboard / Relayé par Meta TV

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Caméra cachée : Il lui fait croire qu’il gagne 1000 dollars, le sans-abri veut les partager avec lui