Bientôt une bombe nucléaire pour l’Arabie saoudite ? 1


L’ voudrait disposer de l’arme du “en cas de nécessité absolue”, révèle la BBC, se référant à plusieurs sources haut placées du gouvernement américain et du commandement de l’Otan”, écrit vendredi 8 novembre le quotidien Izvestia.

L’une de ces sources, Gary Samore, ancien conseiller d’Obama pour la non-prolifération de l’arme , a notamment déclaré que “Riyad est convaincu qu’il existe un accord avec le prévoyant la mise à disposition de l’arme pour les Saoudiens en cas de nécessité.

Une autre source, cette fois anonyme et proche du commandement de l’Otan, affirme que selon les services de renseignements les ogives nucléaires pakistanaises seraient déjà prêtes à être envoyées en .

Selon Roudik Iskoujine, expert du , les services de renseignement saoudiens et pakistanais travaillent en étroite collaboration depuis plusieurs décennies et le riche État arabe aurait très certainement pu financer le programme nucléaire d’Islamabad.

“L’ pourrait être impliquée dans la fabrication par le de sa propre bombe nucléaire, de même qu’elle a participé au développement d’armements modernes dans beaucoup d’autres pays du monde arabe. Cet argent était, pour les Saoudiens, une sorte d’investissement dans la lutte contre ’, analyse Roudik Iskoujine.

Et peu importe si Islamabad a développé son programme nucléaire en l’orientant avant tout sur l’. Une arme aussi redoutable, entre les mains du Pakistan, serait de toute façon une 
“bombe de châtiment islamique” si elle était utilisée.

Aujourd’hui pour l’Arabie saoudite, a cédé sa place d’ennemi numéro 1 à l’ qui, selon certaines informations, poursuit le développement de sa propre arme nucléaire malgré la pression internationale. Selon certains chercheurs, notamment du respectable Institut américain pour la science et la sécurité internationale, Téhéran dispose déjà de toutes les technologies nécessaires et d’une quantité suffisante d’uranium enrichi pour terminer la fabrication de la bombe nucléaire.

Le programme nucléaire de l’Iran chiite a tenu en haleine les sunnites saoudiens pendant des années. L’an dernier le roi saoudien Abdallah aurait même annoncé que son pays chercherait les moyens de se doter de l’arme nucléaire si l’ arrivait à fabriquer sa propre bombe, selon les diplomates américains.

“Le Pakistan n’a pas signé le Traité de non-prolifération de l’arme nucléaire : rien ne l’empêche d’envoyer ses ogives en Arabie saoudite. De plus, le pays dispose de ses propres missiles de moyenne portée, qui pourraient également être livrés à Riyad”, estime l’expert militaire Dmitri Litovkine.

D’après les sources ouvertes des renseignements israéliens, depuis la fin des années 1980 l’Arabie saoudite a activement travaillé sur la création de son propre matériel balistique d’une portée de 300 km. Par conséquent, il se pourrait qu’Islamabad n’ait à fournir que des ogives pour les vecteurs saoudiens. Il est à noter que Riyad prône un “ non nucléaire” – c’est pourquoi il avait renoncé au développement de son propre programme nucléaire.

 
___________________________________________________________
Source(s): RIA Novosti, le 08.11.2013 / Relayé par Meta TV )
 

D'autres articles Meta TV


Laissez un commentaire

Commentaire sur “Bientôt une bombe nucléaire pour l’Arabie saoudite ?