Arabie Saoudite : Une nouvelle loi déclare tout athée comme terroriste !


Qu’il est beau ce pays, allié des États-Unis et de l’UE ! Dirigé de façon moderne et humaniste qui plus est. Le et le Barheïn vont devoir innover pour surpasser l’ cette fois-ci. On attend avec impatience les réactions internationales des chefs d’État. La nouvelle a été rapportée par Human Right Watch.

Nothing like being close allies with one of the most despotic, Medieval and backwards societies on planet earth.
 

Never forget, the USA brings democracy to the world!

With the exception of puppet governments sitting on billions of barrels of oil reserves and disturbing ties to the 9/11 attacks. Those governments we love.

Let’s not forget that just last week Obama was over in the Kingdom cuddling up to these creepy authoritarians.

Our foreign policy is a joke.

Source : libertyblitzkrieg.com via www.zerohedge.com

Saudi Arabia has introduced a series of new laws which define atheists as terrorists, according to a report from .
 

In a string of royal decrees and an overarching new piece of legislation to deal with terrorism generally, the Saudi King Abdullah has clamped down on all forms of political dissent and protests that could “harm public order”.

Article one of the new provisions defines terrorism as “calling for atheist thought in any form, or calling into question the fundamentals of the Islamic religion on which this country is based”.

Joe Stork, deputy Middle East and North Africa director of , said: “Saudi authorities have never tolerated criticism of their policies, but these recent laws and regulations turn almost any critical expression or independent association into crimes of terrorism.

The organization said the new “terrorism” provisions contain language that prosecutors and judges are already using to prosecute and convict independent activists and peaceful dissidents.

Source : www.independent.co.uk

En , Obama n’a pas eu un mot sur les droits de l’homme – 29.03.2014
 

Pas un mot sur les droits de l’homme ? Dans la salle de presse où les conseillers de Barack Obama étaient venus faire le compte-rendu de l’entretien du président vendredi 28 mars avec le roi Abdallah d’, le temps est resté suspendu. « La rencontre s’est focalisée sur les questions stratégiques et régionales », a plaidé l’un des officiels. Mais quand même, a repris un reporter, « pas un mot » ?

Cette fois, le conseiller n’a pas pu éluder. « Non », a-t-il lâché. Les États-Unis sont « préoccupés » par les atteintes aux droits des femmes, à la liberté religieuse et à la liberté d’expression, a-t-il indiqué, mais ces sujets n’ont pas été évoqués pendant l’entretien qu’a eu M. Obama avec le roi dans son ranch de Rawdat Khuraim, une oasis à 100 km au nord-est de Riyad.

Source : Le Monde

__________________________________________________________

Source(s) : Openews / Par Noname, le 02.04.2014

D'autres articles Meta TV

Laissez un commentaire