Meta TV Média alternatif et indépendant

Agression à Lille : “J’ai demandé du secours, j’ai crié à l’aide”

Une jeune femme a été agressée dans l’indifférence générale, mardi soir à Lille. Elle est revenue vendredi matin sur RTL sur cette agression dans le métro. Un témoignage bouleversant.

La voix, juvénile, tremble par moments, secouée par des accents de panique et de douleur. Cette jeune femme de 30 ans, mère de quatre enfants, qui témoigne vendredi matin sur RTL, a vécu mardi soir “une agression barbare” selon son avocat, qui a valu à son assaillant une condamnation en comparution immédiate à 18 mois de prison ferme.

Il est près de 22h30 lorsqu’elle s’engouffre dans le métro lillois. Là, un jeune homme de 19 ans, très alcoolisé, une bouteille de vodka à la main, l’aborde. La jeune femme s’éloigne, mais l’homme insiste. La caméra de vidéosurveillance le montre en train de lui tourner autour, de lui toucher la joue, de tenter de l’embrasser. Elle se débat. Autour d’eux, cinq personnes. Aucun ne bouge. Le métro arrive et l’agression se poursuit. Les témoins, silencieux, montent volontairement dans la rame d’à côté.

“Les gens m’ont laissé toute seule avec lui. Ils me regardaient me faire agresser.” Dans un sanglot, elle lâche: “J’ai demandé du secours, j’ai crié à l’aide. Les gens qui s’écartent… Ils avaient peur comme moi, je pense. Je me suis mise près d’un homme, il n’a rien voulu savoir aussi, il ne m’a pas aidé du tout. Il y avait beaucoup de gens, je suis une femme, c’est un homme, ils auraient dû me défendre, ou au moins l’écarter, c’est tout ce que je demandais. Un coup de main, pas autre chose! “

 
Un jeune homme de 18 ans la sauve

Seule face à son sort, elle n’a pas baissé les bras. “J’ai essayé de le calmer, de lui parler”, poursuit la jeune femme, lui indiquant qu’elle était mère de famille. En vain. Il menace de la frapper, lui touche les parties intimes rapporte une source policière. “Il n’a rien voulu savoir. Il disait que j’étais une pute, qu’il allait appeler son cousin et qu’ils allaient me violer à plusieurs.”

Le calvaire ne s’arrête pas au métro. La jeune femme sort, l’homme la suit. “Il m’a poursuivi jusque dans une grande rue, j’ai dû arrêter des voitures à contre-sens. Là, un jeune garçon de 18 ans m’a aidé”, explique-t-elle. Elle se jette dans sa voiture, mais une altercation éclate entre le jeune homme et l’agresseur, qui tente de la sortir par la force du véhicule. Des agents de sécurité d’un hôpital adjacent, alertés par les cris, accourent et finissent par le maîtriser.

Interpellé par la police, le jeune homme, connu de leurs services pour des vols avec , reconnaîtra simplement avoir voulu “draguer” la jeune femme. En comparution immédiate, il écopera de 18 mois de prison ferme. Quant au silence des témoins de l’agression, une source policière s’interroge. “On ne leur demande pas forcément d’intervenir. Mais cela ne coûte rien d’appeler la police.”
__________________________________________________________

Source(s) : Autonome Solidarité / YouTube / BFMTV / Par Alexandra Gonzalez, le 25.04.2014

Laissez un commentaire