10 mois avec sursis pour Raymond Germanos : En France, mieux vaut être franc-maçon et pédophile que nationaliste

Le général Raymond Germanos, qui s’était fait connaître du grand public pendant la première guerre du Golfe en 1990-1991, a été condamné à Paris, à dix mois de prison avec sursis pour avoir téléchargé des milliers d’images pédopornographiques entre 2004 et 2008. Le tribunal correctionnel n’a pas suivi le parquet, qui demandait un an de prison avec sursis avec une obligation de soins psychiatriques et une « mise à l’épreuve », sorte de contrôle judiciaire, pour deux ans.

Ce général cinq étoiles – plus haut grade dans l’armée française – de 69 ans, qui fut chef du cabinet militaire des ministres Charles Millon et Alain Richard, était accusé d’avoir détenu des photos et vidéos mettant en scène des enfants âgés de 6 mois à 12 ans. « Suite à une perquisition à votre domicile, les policiers ont découvert plus de 3.000 images pédopornographiques sur le disque dur de votre ordinateur et sur une clé USB », a rappelé la présidente, Marie-Françoise Guidolin. Ces images, « parmi les plus hard que le tribunal ait eu à connaître », mettent en scène « des enfants extrêmement jeunes »subissant « des actes inqualifiables », a-t-elle dit.

Or le général Germanos  est franc-maçon. C’est le le Nouvel Obs qui l’écrivait en 2000. Extraits : « La filière française civile, via le Commissariat à l’Énergie atomique et , et plus encore la bombe atomique, en revanche, reste très liée aux maçons.  » La bombe française était un vrai projet d’indépendance nationale, affirme un de ceux qui a connu cette épopée : c’était une affaire d’hommes et de conscience.  » Tout s’est joué au sein d’une fraternelle, à la direction des affaires militaires du CEA. Dont le président est aujourd’hui Emmanuel Duval. Beaucoup d’industriels de la Défense sont maçons – dont Pierre Faurre, patron de la Sagem, membre de la GL, ou Serge Dassault (GO, actuellement sous le coup d’une mesure de suspension)… Et beaucoup de militaires aussi, à commencer par un des plus hauts gradés, le général cinq étoiles Raymond Germanos (GLNF), inspecteur général des armées. Via la Grande Loge nationale française (GLNF), des passerelles sont jetées vers l’industrie de défense des États-Unis, où l’implantation maçonne est très forte, comme dans tout l’establishment américain… »

Pour rappel : BREIZ ATAO a, à chacune de ses affaires eu, en première instance comme en appel, affronter des demandes d’un an de prison ferme pour des articles publiés frappés de délit d’opinion.

Une candidate FN a récemment été condamnée à 9 mois de prison ferme pour un délit d’opinion similaire.

Lire aussi

Un ancien général condamné à 1 euro de dommages et intérêts et du sursis pour …. pédophilie

__________________________________________________________

Source : Breizatao / Par Tyler Durden, le 21.07.2014

Laissez un commentaire