Virginie – Mouvement français du revenu de base 2014

  15 Septembre 2014
  1822 vues
2 commentaires">   2 commentaires
Virginie – Mouvement français du revenu de base  2014
Virginie membre de l'association du Mouvement français pour le revenu de base nous explique les objectifs de son mouvement qui contribue à répandre cette idée d'un revenu inconditionnel pour tous.

Meta Tour Gironde
  • werty

    Hein ? le divorce favorise l’émancipation de la femme ?.
    Je pense plutôt que le divorce brise une union sacrée et fracasse les enfants du couple tout en enrichissant un système judiciaire.
    Chère virginie, je te propose un autre sujet de débat tout aussi ridicule mais non moins utile:
    http://www.epilation-beaute.org/2012/04/11/les-aisselles-ou-pourquoi-s-epiler-les-dessous-de-bras/

  • Sun Tzu

    C’est une fort belle idée, très utopiste, mais le seul problème c’est qu’elle repose sur un système économique qui est loin d’être «altruiste»…

    Par exemple, la question n’est pas de savoir quels humains ne feront jamais rien de leur vie, mais de savoir qui en ayant un revenu de base de disons 1000€, sera QUAND MÊME motivé pour travailler et donc faire de la croissance, du PIB dans la société ? Pour ma part je dirais: «une faible minorité» (pk s’échiner alors qu’on a de quoi faire naturellement, pour rien ?), donc si on se retrouve avec 1/10ème de la pop qui bosse en ayant 65 M de personnes qui toucheront 1000€ par mois, ça va rapidement poser un problème….

    Cela nous amène au deuxième point: toute monnaie doit être basée sur qqch. Donc quand on est comme l’Iran (exemple invoqué), avec une économie reposant sur le pétrole, on peut le faire, à la rigueur. Le problème c’est que notre économie repose sur du vent: aucun métal précieux, aucune activité industrielle importante, nada, donc distribuer des sous par la création monétaire reviendrait au final à faire tourner la planche à billets pour les gens, en plus des marchés financiers, et comme pour les marchés, la monnaie distribuée vaudrait autant que l’encre et le papier utilisés pour imprimer les billets, alors que le capital se rémunèrerait encore par la dette… Au passage, le fait même de compter sur les banksters de l’UE qui rachètent des pays entiers par la dette (regarder la mise en esclavage du peuple grec !) pour assurer «un revenu minimum de base» à tout le monde est une preuve de la crédibilité du mouvement…!

    DONC on en revient à qqch d’essentiel, vouloir utiliser l’argent contre le capitalisme globalisé, c’est un peu comme vouloir utiliser un jet d’eau pour endiguer une inondation… Plus j’y pense plus, je me dis qu’un retour à la société de l’être de Francis Cousin, sans marchandise, sans production, sans billets aliénatoires, vivant dans la mise en commun de l’abondance du clan, me parait la meilleure solution…