Mythologie Berbère – Les Mythes Amazighs

  08 Mars 2017
  3574 vues
  17 commentaires
Mythologie Berbère – Les Mythes Amazighs

Les Berbères avaient leurs propres divinités, mais comme ils ont toujours en contact avec les autres peuples méditerranéens, ils ont aussi connu des influences des croyances Egyptienne, Grecques, Phéniciennes, Romaines. ils ont aussi exercé leur influence sur ces croyances. N’oublions pas que la terre berbère est associée depuis la plus haute antiquité à la Grèce, puisque Platon y situe l’Atlantide. C’est là que le titan Atlas fut condamné à porter la charge du monde, que c’est là qu’Hercule vainquit le géant Antée, etc. C’est aussi là que selon les Grecs, est née Athéna la fille de Zeus, sur les rives du fleuve Triton. Nombreux sont les auteurs grecs de l’antiquité qui ont évoqué ne serait-ce que dans une ligne, cette partie occidentale de ce qu’ils appelaient alors la Lybie.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Tek
  08 Mar 2017 17h36

A la 15ème minute il dit « il y a une volonté absolue aujourd’hui dans tous les pays du maghrébe d’éradiquer toutes traces de la culture berbère. » C’est pas très jolie cette généralisation. C’est quoi cet occidental qui s’essaie à la géostratégie? Encore un fouteur de merde en herbe?

De ce que j’ai pue en voir c’est tout l’inverse. « l’islamisme » est en chute libre, comme l’a été le catholicisme. Je ne dis pas que c’est bien ou mal, c’est juste un fait.

En France si on parle de druidisme on va soit se foutre de ta gueule où te traiter de secte, tu va finir ficher à la MIVILUDE. Le catholicisme aussi en prend pour son grade ici. Alors des leçon à donner aux autres Mr?

Commence à bien faire ces généralisations et ce mépris.

      tempoub
      09 Mar 2017 15h17

    c’est mal, de dire qu’il y a une politique d’arabisation et d’islamisation (l’un va, historiquement, avec l’autre), intéressée, depuis quelques décennies, au maghreb (absolument pas arabe, ni de souche, ni de traditions, ni de culture, ni de langue) ?

    tu sais quand même, en fustigeant l' »occidental », que magheb signifie « occident », en arabe… huh huh. va revoir ta copie, gringo.

    la où je suis en désaccord avec arkana, c’est sur la main de fatma. ce n’est pas un symbole musulman, mais un symbole maghrébin (ou « occidental », huh huh, clin d’œil au commentateur), utilisé tant par les musulmans que par les juis les chrétiens les athées et les paiens de la région. ca n’a jamais été un symbole islamique.

        Teryel
        13 Mar 2017 00h52

      il y a effectivement une politique d’arabisation via l’islamisation puisque l’islam est le vecteur idéal de l’arabisation. Je ne vois pas où est le mal de le dire puisque c’est, de surcroit, véridique.
      Par exemple; et pour parler de ce que je sais, dans les écoles algériennes, les enfants doivent réciter avant le début des cours une sorte de chant leur faisant affirmer qu’ils sont arabes et que l’Algérie est arabe et musulmane. Ce qui bien entendu est complètement faux.
      Ce qui est malheureux, c’est l’instrumentalisation mesquine et lâche qui est faite de l’Islam…

        Tek
        13 Mar 2017 13h07

      On pourrai faire le parallèle avec la France, le catholicisme c’est ingénier à éradiquer toutes traces de nos croyances ancestrales, la république fait de même. Parler de druidisme aujourd’hui est dangereux. Le catholicisme fait parti de la culture française maintenant et de son identité.

      C’est pareil pour ces pays qui sont islamisés depuis 1600 ans, càd autant que la France christianisée, l’islam fait parti de leurs identité. Son explication était don totalement immature.

      Ces discours généralistes et partiaux sont ceux d’enfants pour qui tout est soit noir soit blanc. Arcana à son fanatisme à lui, il a une idée/un fantasme et pense tout par ce biais.

      Ce qui est par contre vrai c’est l’apparition d’un islam wahhabite destructeur récent et fanatique dans ces régions. Ce qui est très loin de ces explications.

      J’ai déjà regardé d’autres de ces vidéos, et si il y a bien une constante chez lui c’est son aversion pour l’islam (et encore le mot est faible!).

      Vraisemblablement le niveau ici est très bas. Même sur les médias mainstream les gens sont au courant des courants « frères musulmans » etc.

      Il semblerai que vous ayez encore perdu un occasion de vous taire.

        Sun Tzu
        14 Mar 2017 14h29

      @Tek vos comparaisons sont totalement débiles et hors de propos, affirmée de plus avec le ton docte et arrogant du sachant d’opérette du style «le niveau ici est très bas»… Déjà première chose, on peut arabiser/islamiser une région sans pour autant la rendre «islamiste», adjectif qui se rapporte à un courant radical de l’islam politique et prônée par des tordus comme les Saoudiens…

      Deuxièmement, comparer l’islamisation du Maghreb à la christianisation de la France est une idiotie. Les Berbères forment la majorité de la population au Maroc (65%) et dans certaines régions d’Algérie, ils ont leurs tribus, leurs langues, leurs moeurs et leurs coutumes…. Quelle pertinence donc de comparer ça avec un pays qui est centraliste depuis des centaines d’années, avec une seule langue reconnue et où les gens se considèrent globalement comme un seul peuple (je fais abstraction des vélléités communautaristes ainsi que des cas spéciaux comme celui de la Nation bretonne ou corse), à ce que je sache, il n’y a pas de région où des gens qui se diraient «Gaulois» (par opposition à Français) formeraient encore des majorités (au passage la culture gauloise c’est pas que le druidisme). Même après 1600 ans de christianisation, la part de culture pré-chrétienne en France est encore énorme alors imaginez avec des peuples à part entière au Maghreb…!

      Tous les Berbères à qui j’ai eu l’occasion de parler trouvent que leur culture est mise au banc, écrasée par des pouvoirs politiques qui ne s’attachent qu’à leur identité arabe… C’est pas une question de wahhabisme pour le coup mais de politique pure…

        15 Mar 2017 09h17

      Pour Tempoub:

      Vous simplifiez beaucoup trop les choses : ce sont les révolutionnaires de 1789 qui ont imposé une langue nationale (le français) aux autres ethnies ET ce sont les continuateurs (ceux qui ont continué le travail d’éradication débuté par ces mêmes révolutionnaires) qui ont continué le boulot… en bourrant le crâne des gens, c’est-à-dire faire en sorte qu’ils n’utilisent plus des termes comme breton, alsacien, picard, gascon, etc. pour désigner des ethnies qui étaient AUTREFOIS, c’est-à-dire un peu avant 1789 (mais vous ne le dites pas), reconnu par le pouvoir en place. Actuellement la République ne reconnaît ni l’existence d’ethnies (les Bretons, les Alsaciens, les Picards, etc.), ni celle des provinces (que les gens nomment des « régions »… alors qu’un peu avant 1789, on ne nommait pas cela ainsi) et encore moins les différentes langues, cultures !

      En fait, vous avez une vision républicaine : vous dites « on est tous français, un seul peuple ET on a tous une seule langue »… la réalité, c’est que cela est faux ! Il existe différentes ethnies, différentes langues et différentes provinces AVEC ses différentes cultures… que les révolutionnaires, et tous ceux qui ont continuaient le boulot, ont tenté de faire disparaître (autant dans les mots, en n’employez plus les termes désignant des ethnies natives de certaines provinces, qu’autrement, notamment en forçant les gens à parler une unique langue et à abandonner leur langue maternelle, etc.).

        Tek
        15 Mar 2017 10h25

      « vos comparaisons sont totalement débiles et hors de propos, affirmée de plus avec le ton docte et arrogant du sachant d’opérette »

      Me faire traiter de la sorte par un fanatique tel que vous me flatte.

        15 Mar 2017 12h48

      @ Tom-Frank

      Ce que les républicains ont à leur tour essayé d’imposer n’est rien d’autre qu’une laïcisation de ce qui a précédé. Les « révolutionnaires de 1789 qui ont imposé une langue nationale (le français) aux autres ethnies » ont fait comme leurs prédécesseurs qui eux avaient imposé une religion mondialiste… euh pardon… universaliste (le christianisme) à ces mêmes ethnies, comme ce fut fait à l’échelle de la terre entière. Les uns détruisirent les spécificités culturelles laïques, ou ce que l’on perçoit comme tel, les autres, les spécificités religieuses et spirituelles. La destruction des unes entrainant inévitablement celles des autres. Il semble si facile à nos chrétiens pseudo-identitaires d’éviter toute cette réflexion… C’est pourtant un constat à postériori. Mais je sais qu’il existe un antimondialisme à géométrie variable. La volonté uniformisatrice de l’idéologie républicaine que vous critiquez n’est en rien une nouveauté de l’Histoire:

      « Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les… » (Matthieu 28.19)

      « nous ne reconnaissons qu’une seule patrie, le monde » (Tertullien).

      Pour ce qui du Machrek, le propos pourrait peut-être être nuancé, mais pour ce qui du Maghreb, Tempoub, avec lequel je ne suis pas souvent d’accord a parfaitement raison de mêler arabisation et islamisation. De même que la christianisation entraîne partout une sémitisation plus ou moins importante des mentalités, ce que les « dissidents » ne semblent pas voir, sémitisation oblige.
      Dans les avatars de la réincarnation, Laurent Guyénot, qui avale aujourd’hui les couleuvres avec davantage de dignité qu’un Cousin ou un Cerise, sans faire semblant d’aimer ça, lui, aborde en terme marquant un des aspects de la problématique:

      « dès sa naissance -dans les paroles mêmes de Jésus- la christianisme s’en est pris à l’idéologie du sang. Dans son système de pensée, l’âme est issue directement de Dieu et ne doit rien aux parents ou à leurs ancêtres. En même temps, de manière quelque peu contradictoire, l’âme est réputée entachée du péché originel, qui, lui, est transmis par la lignée issue du premier ancêtre, l’Adam déchu. Le salut consiste donc à s’extraire de cette lignée déchue pour renaître par le sang du Christ, devenir sa chair, se greffer sur sa nouvelle humanité. De sorte que le christianisme est doublement anti-lignage, puisque non seulement la filiation ne transmet rien de divin, mais qu’en plus elle transmet l’essence du diabolique.
      De fait, partout où il a missionné, le christianisme a diabolisé le culte des Ancêtres et éradiqué le profond sentiment de solidarité qui liait les vivants aux morts.[Normal, les ancêtres étaient de farouches et fières guerriers, jaloux de leur identité]
      Paradoxalement, l’idéologie révolutionnaire, puis républicaine et laïque, qui s’est forgée en France contre le christianisme, en a conservé et même exacerbé l’hostilité à toute valorisation spirituelle du lignage, réputé source des inégalités sociales. Aujourd’hui, l’idée que l’individu hérite du bagage spirituel, positif ou négatif, de ses ancêtres, heurte de front l’idéologie démocratique qui a pratiquement fait de l’égalité des chances un postulat métaphysique »

        Sun Tzu
        16 Mar 2017 20h09

      @Tom Franck comme le dit Thème Alpha, la tentative de centralisation a commencé avant la révolution (notamment au point de vue linguistique), dès François Ier en fait, même si oui c’est la révolution qui est responsable de la définition moderne de ce que nous appelons une Nation, et qui est une construction politique artificielle qui s’est faite au détriment des véritables liens culturels entre les gens (richesse des cultures régionales). c’est exact.

      Le commentaire n’était pas un jugement, simplement une constatation. Aujourd’hui les gens se définissent comme « Français » avant de se définir comme picard, auvergnat, savoyard, et même dans les régions où on parle une langue autre que le français malheureusement beaucoup de gens n’ont que le français comme langue maternelle.. Donc non la séparation culturelle en Algérie n’est pas la même qu’en France.

      @Tek lol, je suis un « fanatique », eh bien qu’il en soit ainsi. Si c’est tout ce que vous trouvez pour combler votre manque d’arguments… 🙂

        Kira21
        17 Mar 2017 12h45

      Je ne pense pas avoir eu du mépris pour l’islam ? en tout cas ce n’est pas mon but ( je parle mythologie Berbère, je ne fait pas de proselytisme ) Bref vous avez le droit de ne pas être d’accord mais l’on peu se respecter néanmoins 🙂

  Kam Kam
  09 Mar 2017 23h46

Excellente video et sujet trés intéressant, un grand merci à Arcana.

      Tek
      17 Mar 2017 14h45

    Vous avez un mépris certain pour l’islam (comme Alain Benajam) c’est votre droit, je trouve cela stupide, mais il ne faut pas avoir peur d’être islamophobe aujourd’hui d’après Elisabeth Badinter.

    Les religions abrahamiques sont fanatiques et la première d’entre elle l’est le plus, c’est pourtant celle ci dont il n’est et ne sera jamais question ici. Celle devant laquelle nos politiciens se prosternent en permanence.

        Blu5t
        18 Mar 2017 15h13

      C’est original d’accuser quelqu’un d’être méprisant en argumentant qu’il ne tape pas assez sur les juifs…C’est un troll ?

        Tek
        21 Mar 2017 11h39

      « argumentant qu’il ne tape pas assez sur les juifs »

      Il y a une différence entre pas assez et pas du tout. Allez troller sur facebook maintenant. Par ailleurs je n’aime pas du tout votre mot connoté « taper » il s’agit d’avoir un esprit critique le plus impartial possible. Pas de faire du sophisme comme vous le faite.

        Blu5t
        21 Mar 2017 13h23

      Le sophiste c’est vous. Vous reprochez d’être méprisant en argumentant qu’il ne l’est pas. Si vous voyez pas l’incohérence allez vous faire soigner.

        Kira21
        21 Mar 2017 17h55

      Pour info je ne parle pas de politique mais d’Histoire, Mythologie, Archéologie sur ma chaine. Pour la Politique ou l’actualité je laisse cela à des personnes plus qualifier que moi. PS: un sujet sur la MYTHOLOGIE Berbère, je ne vois pas pourquoi j’aurait parler du Judaisme

        Tek
        22 Mar 2017 11h32

      @kKira21
      Dans la vie tout est politique, et les religions et l’histoire tout particulièrement.
      Seriez vous en plus de cela un hypocrite? Je vous invite à relire la définition ainsi que l’étymologie du mot POLITIQUE.

      Cordialement.

      PS : Quel est votre avis sur l’Islam? Pas besoin de me répondre vous l’avez déjà explicite dans l’une de vos vidéos.