Mieux payer les députés pour éviter la corruption !

  18 Mars 2017
  1287 vues
  1 commentaire
Mieux payer les députés pour éviter la corruption !

Ainsi s'exprimait récemment Julien Dray, ancien député PS, actuellement conseiller régional Île-de-France

Fallait oser. À 9.000 € par mois, un député est incorruptible, mais à 5.000 €, c'est la réception obligatoire de bakchich...

On se demande si le collectionneur de Rolex invétéré a réfléchi à deux fois avant d'émettre ce genre de proposition. Brigue-t-il un nouveau mandat ? Un nouvel achat ? Allez savoir ...

Quel boute-en-train quand même ce Julien Dray. En clair paye moi et je serais honnête. D'ailleurs, les banques ou les bijoutiers pour éviter les braquages devraient donner de l'argent aux postulants braqueurs. Exit la délinquance...

Ne pas se laisser corrompre est une affaire d'éthique, pas une question d'argent.

Étonnant qu'une personne instruite comme lui puisse émettre ce genre d'ineptie. Car en effet, s'il veut endiguer la corruption, il ferait mieux de s'attaquer aux causes réelles.

Pour n'en citer qu'une, la corruption en col blanc des plus grosses entreprises spécialisées du BTP. En zone urbaine, on ne s'en rend pas bien compte. Mais en zone rurale, on se renseigne plus facilement.

800 mètres de rénovation d'un muret de 70 cm de haut bordant une départementale. Coût du chantier : 1 000 000 € soit 1 250 € le mètre linéaire de muret. À ce prix-là, je bosse demain. 20 mètres par jour et je deviens riche comme crésus. Plus fatiguant que le Loto, mais plus sûr.

En effet, car, en additionnant le salaire des deux employés, le sable, le ciment, quelques pierres, un camion-benne, une petite pelle mécanique, et l'installation de deux feux rouges sur batterie, le total se monte à 350 000 €, bien payé. Où s'évapore la différence de 650 000 € ? Allo Singapour...

Autre exemple, toujours dans ma région. Construction d'un rond-point. Pas de difficultés majeures. Terrain plat, pas de rochers à faire sauter. Juste nivellement, tassement, construction du rond-point et couche de bitume. 850 000€. Même raisonnement. En additionnant le tout, le total se monte max à 400 000 €. Où passe la différence de 450 000€ ? Sur quel compte offshore ?
Les exemples sont légions. Rénovation d'un chemin de croix, 1 000 000 €, rénovation d'un petit mur d'enceinte médiévale, 150 000€, etc...Pourquoi se gêner. L'argent coule à flot grâce à nos impôts et à l'Europe.

Qui sont les entreprises de BTP ? Bouygues, Spie Batignolles, Colas, Jean Lefebvre... Ils ont le monopole. Qui répond aux appels d'offres des collectivités? Eux- mêmes. Vous ne verrez jamais un petit entrepreneur. Les dossiers d'appel d'offres sont bien trop complexes et les collectivités marchent la main dans la main dans la combine des géants des travaux publics.

La voyoucratie de la finance et du BTP avec la bénédiction de nos élus.

 Mon Cher Julien, si vous voulez lutter efficacement contre la corruption, ne demandez pas une hausse des salaires des députés, mais redressez vos manches et mettez-vous au boulot.

Mouillez la chemise, ça vous changera. Il y a de quoi vous occuper vraiment et s'il vous plaît, arrêtez d'offenser les Français avec vos propositions insultantes.

Claude Janvier

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2017/03/09/25001-20170309ARTFIG00145-julien-dray-un-depute-a-besoin-de-9000-euros-net-par-mois.php

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  19 Mar 2017 19h33

Partir du principe qu’il leur faut plus d’argent pour ne pas être corrompu, c’est avouer qu’ils n’ont pas beaucoup d’éthique et qu’ils ont une morale achetable. Quelle confiance accorder à des gens pareils ? Fut un temps où ce genre d’individu aurait été banni de la cité ou livré à un bourreau.