L’ordonnance est passée en France: désormais, une banque pour se renflouer pourra ponctionner les comptes de ses clients

  09 Octobre 2017
  15003 vues
3 commentaires">   3 commentaires
L’ordonnance est passée en France: désormais, une banque pour se renflouer pourra ponctionner les comptes de ses clients

Pas de débat, pas de loi, une simple ordonnance. La directive est passée inaperçue dans le creux de l’été. Si votre banque fait faillite, elle pourra se renflouer en aspirant vos comptes, sans plus de façons. Photo: Wolfgang Schaüble, ministre des Finances allemand.

Il s’agit de la « Directive européenne sur le redressement des banques et la résolution de leurs défaillances » (Bank Recovery and Resolution Directive). D’abord expérimentée à Chypre où les comptes ont été largement siphonnés, la mesure est désormais applicable en France depuis le 20 août. Elle est passée en douce par ordonnance. Imaginez le tapage si une loi était venue devant le Parlement! Depuis que les Français ont mal voté en rejetant la Constitution européenne par référendum, il n’y a plus de référendum. C’est la même chose pour les lois gênantes! En l’occurrence on imagine bien que le lobby bancaire tenait à la plus grande discrétion de même que le pouvoir socialiste. Pourquoi s’embêter quand une simple et discrète petite ordonnance prise en catimini au cœur des vacances d’été fait parfaitement l’affaire ? 

Ce qui a attiré l’attention des observateurs, c’est la Commission européenne qui s’impatiente. Jeudi 22 octobre elle a annoncé qu’elle allait poursuivre devant la Cour européenne de justice les pays qui n’avaient pas encore transposé dans leur droit national la directive BRRD. Mais le pouvoir socialiste toujours zélé dés qu’il s’agit de nuire aux Français, n’avait pas attendu les menaces bruxelloises, qu’on se rassure! A la prochaine crise bancaire les épargnants pourront être acculés à la faillite, mais plus les banques!

La fin du droit de propriété

Lorsqu’une banque comme n’importe quelle entreprise fait faillite, les actionnaires sont solidaires, ce qui est logique, de même que les détenteurs des obligations émises par la banque. Jusque-là, rien de nouveau. Mais la nouveauté de cette directive « BRRD » réside dans le fait que les clients de l’entreprise bancaire vont être ponctionnés jusqu’à remise à niveau de l’affaire, ce qui est une atteinte caractérisée au droit de propriété. 

Vladimir Poutine dernièrement a dénoncé au forum Valdaï, une nouvelle fois, la remise en question du « Principe de l’inviolabilité de la propriété privée » qui prévaut de plus en plus au niveau mondial, avec « le précédent bien connu de Chypre ». Que s’est-il passé à Chypre ?

Sources :

  • Michaël Denecker

    Ca pue les préparatifs au fameux mega-crash mondial tant attendu (hyper inflation bla bla bla).
    Sortez vos économies et/ou placements du système bancaire (actions, bons d’état et autres dérivés). Liquidez vos crédits si possible … le château de cartes va tomber.

    Une conversion vers de l’argent ou éventuellement de l’or semble être la meilleure solution (à garder physiquement chez soi sauf si on veut en faire cadeau à la banque par la suite).
    Le prix de ces métaux est manipulé à la baisse depuis des années pour ne pas alarmer tout le monde et l’argent a l’avantage d’être un métal utilisé dans la majeure partie de nos équipements modernes. Il n’y en aura pas (jamais plus) assez ne serait-ce que pour l’industrie.
    Pour les modernes, pensez au bitcoin et autres monnaies virtuelles (ethereum, dash, monero, … etc)

  • Bertrand Chauvey

    Mdr Directive Européenne datant de 2014 et le dernier Jeudi 22 Octobre c’était en 2015… Vous avez vraiment des nouvelles fraîches. Pour info on est en octobre 2017 et dans un peux plus de 2 mois on serait selon mes calculs en 2018 avec une loi travail bien plus importante que vos conneries. Arrêtez de polluer les réseaux sociaux avec vos idioties.

  • ce jour là, mon banquier est mort…!