Le Rôle de la Peur dans la Guerre de la Terreur Éternelle

  22 Novembre 2015
  2991 vues
  0 commentaire
Le Rôle de la Peur dans la Guerre de la Terreur Éternelle

Par Palatine pour le DailySquib, 19.11.2015
Traduction Meta TV International

Le Rôle de la Peur dans la Guerre de la Terreur Éternelle

Guerre de la Terreur

NEW YORK – USA – L’ère George W. Bush est marquée par la répétition incessante de l’expression « Guerre contre le Terrorisme. » Ces mots, « Guerre contre la Terreur » signifiaient en réalité la « Guerre De la Terreur, » l’état perpétuel de peur qui est transmis aux populations.

Sans le 11 septembre, les invasions de l’Irak et de l’Afghanistan n’auraient jamais eu lieu, et c’est parce qu’après l’évènement il y a eu union dans la peur, une union qui a porté les appels à l’invasion organisée par Bush et Blair. Des documents tirés des emails d’Hillary Clinton confirment que Bush et Blair s’étaient déjà entendus sur l’invasion de l’Irak un an avant qu’elle ait lieu.

La peur est un des plus puissants mécanismes de contrôle dans l’arsenal dont disposent ceux qui exercent ce contrôle et c’est par celui-ci que les populations renoncent volontiers à leurs libertés déjà limitées, à travers la peur. Sans la peur, il n’y aurait pas de points de contrôle TSA [Agence nationale américaine de sécurité dans les transports, créée après les événements du 11/9/2001, ndt] ni de Département de la Sécurité Intérieure et encore moins d’opérations intrusives de collecte de données par la NSA.

L’émotion de la peur est un mécanisme crucial pour la survie de l’Homme, mais demeurer perpétuellement dans la peur est un état qui rend la vie insoutenable, et c’est ce qui plaît à ceux qui usent de ce contrôle, ils veulent que vous ressentiez ce malaise, ils veulent que vous vous soumettiez à leur moindre désir, particulièrement quand ils font passer leurs lois qui limitent vos droits et vos libertés déjà bien limitées.

Quiconque contrôle et finance ISIS [Daesh, ndt] sait comment engendrer la peur au sein des populations choyées et prospères de l’occident.

La clé pour contourner les incitations évidentes à la peur est d’utiliser une pensée logique et rationnelle, pour examiner chaque évènement sous plusieurs angles et pour trouver, à travers plusieurs sources différentes, sa propre compréhension de chaque situation. L’ignorance est ce qui cause la peur [et vice-versa, ndlr].

Soyez prêts, car ce n’est pas seulement ISIS qui est l’ennemi, vous l’êtes vous-mêmes également, tout le monde peut observer cela aujourd’hui simplement en allant manifester à travers les rues de n’importe quelle ville occidentale. Vous réaliserez alors immédiatement qui est considéré comme l’ennemi, quand le troupier à l’uniforme noir brandissant sa matraque vous frappera au sol et vous brisera les dents contre l’asphalte.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire