Le mystère des cathares dévoilé – Alexandre Rougé

  26 Mars 2017
  6135 vues
  27 commentaires
Le mystère des cathares dévoilé – Alexandre Rougé
Alexandre Rougé auteur et journaliste, nous évoque l’épopée des cathares et leur doctrine.

La libre antenne lundi mercredi vendredi 21h à minuit sur http://www.meta.tv

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  26 Mar 2017 12h11

Enfin on aborde les choses de manière rationnelle, à partir du concret, sans dogmatisme. Ca nous change des bondieuseries à deux balles… Et notamment de celles concernant le péché originel. A-t-on déjà eu une idée plus monstrueuse, déjà présente dans le paganisme (orphisme…), que celle-là? L’idée qu’un enfant qui naît puisse être coupable. Que s’il meure sans avoir été baptisé, il atterrit en « enfer » –chose fort pratique pour la caste chargée d’administrer le baptême… Peut-on imaginer inversion plus calamiteuse? Celle qui consiste à culpabiliser la vie. Remettons les choses à l’endroit, osons affirmer le contraire: la vie n’est pas coupable. Nous ne sommes pas coupable de vivre.

« »Tous perdus au nom d’un seul, non seulement punis, mais dignes de l’être, gâtés d’avance et pervertis, morts à Dieu même avant de naître. L’enfant qui tète est un damné! »
Qui dit cela? Tous, Bossuet même. Un docteur important de Rome, Spina, Maître du Sacré Palais, formule nettement la chose:  »Pourquoi Dieu permet-il la mort des innocents? Il le fait justement. Car s’ils ne meurent à cause des péchés qu’ils ont faits, ils meurent toujours coupables pour le péché originel. » (De Strigibus, chap. IX.)
De cette énormité, deux choses dérivent, et en justice et en logique. Le juge est toujours sûr de son affaire; celui qu’on lui amène est coupable certainement, et, s’il se défend, encore plus. La justice n’a pas à suer fort, à se casser la tête, pour distinguer le vrai du faux. En tout, on part d’un parti pris. Le logicien, le scolastique n’a que faire d’analyser l’âme, et de se rendre compte des nuances par où elle passe, de sa complexité, de ses oppositions intérieures et de ses combats. Il n’a pas besoin, comme nous, de s’expliquer comment cette âme, de degré en degré, peut devenir vicieuse.»

Michelet

Concernant l’amalgame de Lucifer avec Satan opéré par les abrahamistes, on nous a servis une entourloupe du même genre avec le démon des philosophes (daemon) transformé en petit diable tortionnaire et concupiscent. Sous l’ancienne religion, la notion fut toujours quelque peu fluctuante. Les philosophes en parlaient comme d’une chose nous rattachant à la raison universelle ou à la divinité… Pour Socrate, c’était l’âme individuelle, fragment de celle universelle (eidolon). Socrate adorateur du Mal? Mais bien sûr…

Je remercie d’autant plus chaleureusement MetaTv pour cette vidéo que je sais les problèmes qu’elle va vous apporter. Je sais ce qu’il en coute de debunker les pseudo-debunkers.

  Loulou
  26 Mar 2017 19h10

Nous, les catholiques que vous mépriser tant, nous reconnaissons l’erreur dans la vulgarité. Le vulgaire, monsieur rougé, c’est une signature…
Et puis je tiens a vous dire que vous n’avez manifestement pas le niveau pour venir en direct, sur meta tv, nous expliquer la spiritualité. Il y a beaucoup d’exemples pour justifier ma critique mais je ne vais en citer qu’un : lorsque vous aurez étudier le culte marial un peu plus en profondeur, vous pourrez peut-être vous permettre de parler, en attendant vous êtes un ignorant qui vient donner des leçons sur la connaissance. Il y a effectivement beaucoup de choses a dire sur notre église mais au risque de sombrer dans le ridicule après son petit direct, il est plus sage de connaitre son sujet…

A bon entendeur Mr Rougé

  Loulou
  27 Mar 2017 13h52

Bravo Alex, tu vas bientôt devenir ton propre Dieu ! Ta libération est proche !
Cependant jeune skywalker, n’oublie pas le coté obscur de la force…

  Tek
  27 Mar 2017 15h17

C’est claire que se discours démystificateur ne va pas plaire aux quelques rares catho extrémistes qu’il reste. Les autres n’étant pour la plupart pas au fait de ces sujet, quand on leur en parle ils écoutent et croient facilement ce qui leur est dit, ces sujet leurs étant par ailleurs tout à fait éloignés, sujets auxquels ils ne portent pas le moindre intérêt (origines du christianisme, cathares, etc). J’en sais quelques chose je suis moi même chrétien catholique.

J’ai moi même entendu dernièrement dans une courte vidéo d’histoire sur TVliberté (TV du FN) un homme qui justifiait le massacre des Cathares et trouvait cela très bien. Certainement que votre ami Adrien Abauzit trouve cela aussi tout à fait convenable.

Loin de moi l’idée de condamner les chrétiens catholique (et les autres!), car ils n’ont dans leur vie que peu de raisons de s’intéresser à ces sujets. Quant à moi, j’ai eu pour des raisons singulières et personnel à pousser ces sujets qui me travaillaient.

  Loulou
  29 Mar 2017 12h21

Les voila, les tortionnaires, les violeurs, les pilleurs !
Les voila les barbares, qui depuis tant de siècles, oppriment l’humanité toute entière !

Mesdames, Messieurs, voici les Catholiques ; Sus a l’ennemi !!! :

https://youtu.be/61bKWFQY-gc

      Tek
      30 Mar 2017 12h24

    ça c’est de l’argumentation!

    Si c’est tout ce que vous avez c’est triste.

        Loulou
        30 Mar 2017 19h01

      Il y a un lien youtube…

      Vous venez de visionner 3h de vidéo profondément anticatholique.
      Et bien en enlevant deux tiers de ce temps, je vous propose maintenant
      de revenir dans la réalité.

        Tek
        07 Avr 2017 16h33

      Même si l’invité à son opinion et qu’à la fin de la vidéo partie 3 il va trop loin je pense, votre commentaire sur les guérisons est totalement risible désolé de vous le dire ainsi.

      D’abord parce que des guérisons de se type se produisent chez des gens de toutes les autre religions et même des non croyants donc :
      1 – Le Dieu chrétien n’est pas l’unique véritable si s’est bien Dieu qui guérit.
      2 – Je connais moi même très bien ces cas de guérisons pour des raisons personnel et je peu vous dire que ça n’est pas du tout un argument, tout ce que cela prouve au plus c’est votre fanatisme.

  piero
  10 Avr 2017 15h54

C’est vrai qu’il est plutôt véhément contre les cathos, mais disons qu’il prend son sujet à cœur. Et effectivement, on parle tout de même de génocide et d’inquisition, perpétrés au nom de l’église catholique. Cependant, vous noterez qu’il souligne que les responsabilité sont plus politiques (Louis le Pieux) que religieuses.

  piero
  10 Avr 2017 16h02

Allez mon p’tit Loulou, il faut faire amende honorable, et souligner que c’est de l’histoire ancienne. Qu’est ce qui t’embête la remise en question du dogme de la sainteté de l’église? Si c’est le cas tant mieux, ça t’ouvrira peut-être les yeux sur la nature de ton pape noir…

  Loulou
  11 Avr 2017 16h46

Ok les ptits loups, je veux bien admettre que le Vatican est infiltré par la judéo-maconnerie depuis un certain temps, infiltré et je dirai même gangrené !
Mais il suffit d’aller assister a une messe le dimanche pour se rendre compte
qu’ils sont loin d’avoir atteint leur but et que la majorité des catholiques
a travers le monde sont des gens tout de même relativement gentils…
Nous ne sommes pas parfaits mais a partir du moment ou nous allons a l’église,
nous tendons tous vers un même objectif : suivre le message de Jésus-Christ.

Alors si vous n’aimez pas les catholiques, vous ne pouvez pas aimer Jésus,
et si vous n’aimez pas Jésus, alors vous avez un problème… un sérieux problème…
Un problème très grave, qui nécessite l’aide d’un spécialiste.
(voir dans dictionnaire : exorciste; ou voir le film l’exorciste; attention interdit – 12 ans.)

Cordialement, sincères salutations

  piero
  11 Avr 2017 19h46

Super Loulou! Voilà une bonne preuve (pour ceux qui en doutaient) que pour l’immense majorité des cathos l’inquisition, le dogmatisme, l’intolérance, l’extrémisme c’est fini! Bon après j’ai pas encore tout vu, je peux pas trop parler de ce qu’il dit des cathos dans la vidéo, mais ça me semble tout à fait valable (Je dois admettre que ça correspond à mes convictions religieuses donc du coup il prêche un convaincu). Quand tu dis qu’ils n’ont pas atteint leur but, là par contre je suis pas convaincu. D’abord, c’est quoi leur but? et bien je pense pas que ce soit de purement convertir d’un coup tout les cathos au satanisme, le diable est dans les détails. Ça passe par des petits trucs: l’usure par exemple. Ça semble pas très grave, mais c’est l’origine de la finance, du capitalisme,etc, on en voit aujourd’hui les effets. J’en passe et des meilleures, enfin bref, ça suscite suffisamment de discussion au sein même de l’église catholique pour que j’ai même pas besoin d’en parler. Dernièrement, j’ai été outré de voir que le pape mets en garde contre « le populisme » (il est pas le seul au fait le président des protestants de France dit pareil). Après moi c’que j’en dit le populisme, j’m’en fout j’suis anar, simplement quand on fait ça, c’est bien connu (du reste c’est ce que font les médias, les politiques et les financiers, ça commence à faire un peu pensée unique non) on pousse le peuple à voter « utile ». Après j’admets que je place pas beaucoup d’espoir dans notre futur président, mais disons que si on pouvait éviter un banquier de chez Rotschild, on s’en porterai pas plus mal.

  piero
  11 Avr 2017 22h21

Bon j’ai tout vu, y’a des idées intéressantes, mais c’est vrai que le mec est en croisade contre les cathos. Après, bon disons chacun ses convictions religieuses, enfin y’a un moment, y’a deux orientations, soit tu considère que c’est l’apprentissage de toute une vie, et que tout peut être remis en cause, c’est la voie humble du vrai prophète, soit tu sais, et tu n’as pas de croyance mais des certitudes, et dans ce cas t’écrase les autres, t’es dans l’égo spirituel et l’intégrisme. C’est son cas. Dommage parce qu’on sent qu’il a été en recherche, mais qu’il croit être arrivé au bout.

      12 Avr 2017 13h18

    Intégriste? Tu as vraiment eu l’impression d’en entendre un? Si les intégristes de ces derniers millénaires avaient pu davantage lui ressembler, je pense que l’on aurait connu jusqu’aux événements actuels moins de malheur. Remettre en question l’histoire encore officielle c’est faire preuve de radicalité, certes, mais peut-on parler pour autant d’intégrisme? Tu y vas un peu fort, et alors même que tu sembles demander de la part de quelqu’un s’inspirant de prophètes dignes de ce nom d’être capable de reprendre les choses à zéro et d’examiner la pertinence des certitudes de l’époque. Des arguments ont été donnés, à nous de nous débrouiller avec. Pour ma part, ils décrivent une réalité qui correspond assez bien avec ce que mes propres recherches m’ont appris de l’histoire et des conceptions de ceux qui l’ont écrite.