La Turquie et l’Iran signent un accord pour court-circuiter le dollar

  12 Octobre 2017
  1623 vues
0 commentaire">   0 commentaire
La Turquie et l’Iran signent un accord pour court-circuiter le dollar

Le petrodollar est de plus en plus boycotté : la Turquie et l'Iran signent un accord visant à utiliser leurs monnaies nationales plutôt que le dollar pour les règlements commerciaux.


Le modèle instauré par la Chine et la Russie d'utilisation des monnaies nationales plutôt que du dollar pour les paiements est en train de devenir populaire. Deux pays supplémentaires ont conclu un accord pour court-circuiter le dollar, la Turquie et l'Iran vont utiliser leurs propres monnaies dans les transactions commerciales entre les deux pays.


Le 10 octobre, les banques centrales Iranienne et Turque ont signé un accord sur l'utilisation de leurs propres monnaies nationales pour les règlements commerciaux afin de limiter leur dépendance envers la monnaie de réserve mondiale et de faciliter le commerce bilatéral.


Suite à cet accord les négociants pourront convertir ces monnaies plus facilement et à moindre coût facilitant ainsi les transferts.


Dans les deux pays les banques pourront utiliser les outils de paiement internationaux pour convertir les rials en lires ou inversement.


Un accord préliminaire a été signé durant la visite du président Turc Recep Tayyip Erdogan à Téhéran.


"Nous avons pris des décisions importantes dans le but de renforcer et d'étendre les relations économiques entre nos pays, y compris celle d'utiliser nos monnaies nationales pour le commerce bilatéral." A déclaré le Président Iranien Hasan Rohani après avoir rencontré son homologue Turc.


"Les dirigeants des deux pays ont déclaré vouloir stimuler le commerce bilatéral qui représente aujourd'hui à peu près 10 milliards de dollars." Russia Today.


L'Iran et la Turquie ont une longue et solide tradition de collaboration pour ce qui est de contourner le dollar, en effet l'Iran pendant les décennies passées sous embargo Américain avait échangé son pétrole contre de l'or Turc. Cette tendance a d'autant plus le vent en poupe que la Turquie s'est rapproché de la Russie depuis la tentative de coup d'état contre Erdogan l'année dernière, la mode est définitivement aux accords bilatéraux contournant le dollar au profit des monnaies nationales.


Traduction : Paul.Tisserand19@gmail.com


http://www.thedailyeconomist.com/2017/10/rejection-of-petrodollar-continues-as.html

Sources :