La reprise 2017 A qui le tour?

  20 Janvier 2017
  8962 vues
  10 commentaires
La reprise 2017 A qui le tour?
Reprise des émissions, c'est la rentrée sur Meta.tv

émission du vendredi 09 janvier 2017

La libre antenne du lundi au vendredi de 21h à minuit sur http://www.metatv.org

"Si vous lisez ce message c'est que vous êtes la résistance"

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Carmen
  20 Jan 2017 19h57

Pas de son sur la dernière

      izarn
      21 Jan 2017 15h41

    …C’est un hacking des russes….

  21 Jan 2017 17h28

le son arrive à 7 minutes 17 secondes sur la troisième partie.
(votez pour truc !)

  Rome
  21 Jan 2017 20h49

aaargh le son sur la 3

  Sensi
  23 Jan 2017 00h15

NécronoMacron!!

      29 Jan 2017 03h23

    Ils « Viennent d’Ailleurs », et après »l’Affaire C.D.W. »: ‘l’affaire » Fillon.

  Sensi
  23 Jan 2017 00h43

Tépa, le cannabis ce n’est pas que les jeunes, contrairement à ce que tu sembles penser la majorité des consommateurs de canna en Europe ont entre 20 et 65ans, par contre il est vrai que c’est les jeunes qui assurent la promotion de la legalisation. Certes il y a des choses plus importantes que la legalisation du cannabis comme il y a toujours une chose plus importante qu’une autre c’est quasi sans fin mais surtout ce qui est important pour l’un ne l’est pas forcément pour l’autre, mais c’est surtout parce que d’une part tu es surement un ignorant de ce que l’on peut faire avec le canna comme la majorité des français de droite et d’extrême droite et même de gauche… Par exemple: remplacer la plupart des anti-douleurs en cultivant pour quelques euros une simple plante tu es un esprit vif tu vas vite comprendre qui le canna dérange, rien que ça c’est une grande importance pour le porte monnaie des gens et de la sécu et il y a d’autres raisons comme la recherche sur certains cancer pour lesquels on sait déjà que le CBD et THCV des principes actifs du canna sont efficaces contre certaines tumeurs, on peut faire bcp de choses avec cette plante y compris des emplois par milliers de plus c’est un symbole et un marqueur du degrés de liberté de notre société. Il est tout de même surprenant que l’on ne puisse pas consommer du canna mais que l’on puisse s’enculer à volonté!! alors que s’enculer est bien plus dangereux que fumer des joints!! Détrompes toi légaliser le canna est d’une grande importance même si au premier abord ça ne saute pas aux yeux car on est conditionné par notre éducation qui nous a appris à tors cannabis = drogue= danger=mort…

  Sensi
  23 Jan 2017 03h48

Ah oui j’oubliais, les jeunes de banlieue n’ont aucun intérêts à ce que le cannabis soit légalisé, dépénalisé ça oui mais, ils ne veulent pas la légalisation qui ruinerait leur buisness. ton raisonnement démontre bien ce que je disais tu ne connais (Tepa) que les clichés fachos sur le cannabis . Les activistes comme moi pour la légalisation sommes régulièrement menacés par ces jeunes de quartiers qui voient en nous une menace pour leurs entreprises clandestines…

      24 Jan 2017 11h47

    Cher ami, quand on veut légiférer, il peut être opportun d’adopter un point de vue s’approchant d’une certaine idée de volonté générale et d’observer un peu le contexte. Qui fait les lois et dans quel monde ? La légalisation peut-être un cheval de Troie pour des multinationales sans scrupules, ou bien, un encadrement plus souple de ses conditions de production et de consommation. (vous pouvez, par exemple regarder les lois de légalisation des jeux d’argent en ligne, et la manière dont son distribuées les licences. De même pour le tabac.) Dès lors, vous ne pouvez vous dire activiste de la légalisation et argumenter, sans préciser, au moins partiellement, le cadre de la légalisation que vous proposez.

    Lors du vote à l’assemblée nationale sur la prohibition des substances vénéneuses (IIIeme République il me semble), il était de bon ton chez les honnêtes gens, de penser que « l’illégalité devait être le privilège de l’intelligence ». (Certes une perversion sans nom, puisque qu’en droit, l’illégalité n’est la prérogative que du souverain.) Il est parfois plus simple d’adopter une loi de prohibition, dont l’application comme toutes les lois, permet certaines tolérances et à l’inverse, certains abus, ou qui en tous cas, souffre d’une application systématique difficile, et même impossible. Une telle loi bien appliquée, peut permettre de maintenir une gestion relativement basse et salutaire de l’activité, tout en éloignant les abus d’autorité et les dérives commerciales potentielles.
    Salutations

      31 Jan 2017 21h57

    « Les clichés fachos » = pensée gauchiste voir le monde de façon binaire par le prisme des fachos et des gens bien (dont tu t’es auto-proclamé) démontre bien que ta posture est juste idéologique