C’est les vacances…Allez zou,au Zoo !

  13 Août 2017
  3017 vues
  1 commentaire
C’est les vacances…Allez zou,au Zoo !

"Ca calme les gamins, c'est soi disant pédagogique et c'est sensé préserver les espèces... Génial, tout le monde rassure sa "bonne conscience" avec ce genre d'inepties bobo débitées à longueur de journée par les soigneurs et les pancartes diverses et variées, qui fleurissent devant chaque cage et enclos."

"Nous participons à la préservation des espèces animales", peut-on lire dans tous les zoos. "Les animaux sont bien traités et ne souffrent pas", puis plus loin, "Grâce à nous, vous en saurez plus sur les animaux..." ; "Plus écologique que nous, vous ne trouverez pas". 

- Regarde mon chéri, le Lion là...Oui, dans l'enclos ...T'as vu comme il est beau !

- Oui, gazouille le bambin... Mais pourquoi il a l'air triste ?

- Heu... C'est son air habituel, tu sais... Viens, on va voir les Ours.

C'est ce que j'ai entendu il y a peu en visitant un zoo. Je n'avais jamais mis les pieds dans ce genre d'endroit et ce que j'y ai vu et entendu m'a déplu fortement. 

Des Lynx atomisés, en passant par les Renards prostrés, franchement, c'était choquant. Explications : 
- Ils font la sieste. 
Sauf que, quand je suis revenu 2 heures plus tard, ils n'avaient pas bougé. 
- Ils font toujours la sieste ?
- Oui et non, ils ont mangé. Et maintenant ils digèrent. 
- Ils bougent quand ?
- Et bien, le matin de bonne heure.
- Ah oui, quand personne ne les voit...
No comment. 

Direction les Ours. Affligeant. Un enclos pas très grand ceinturé par de hauts murs, une mare, un rocher, avec devant une palissade en plexiglas transparent permettant d'admirer un pauvre plantigrade tournant en rond inlassablement.  
Pauvre Ours. Quel spectacle pathétique.
Pendant un bref instant, j'ai réussi à échanger un regard avec lui, et toute la profondeur de sa tristesse infinie m'a éclatée au visage. Je me suis excusé auprès de lui de l'insondable stupidité humaine dont nous sommes nantis depuis trop longtemps. Atrophiés du bulbe, mais content de nous.
L'espace d'un instant, j'ai ressenti une étincelle de vie à travers cette communication. Puis il s'est détourné de mon regard et à continué à tourner en rond. 

Dégoûté, j'ai fui vers d'autres enclos, plus vastes. Tiens une Loutre. Que fais-tu là ma pauvre ? Elle me regarde avec un air mutin. Elle a l'air à peu près à l'aise, bien qu'il lui manque le bien le plus cher à tous être vivant : la liberté 

Curieusement, les autres visiteurs n'ont pas l'air de ressentir la même chose que moi. Ressemblant à des moutons, j'ai très envie de les inviter à rester dans un enclos, pour leur jeter quelques cacahuètes... Histoire de voir leurs réactions !

Tout en abandonnant cette pensée sympathique, je me suis retrouvé devant les enclos à oiseaux. Impossible de voler là-dedans. De mieux en mieux. 

Il n'y avait que les vastes enclos contenant des chèvres, des daims et autres qui bénéficiaient d'un traitement de "faveur". Au moins, l'espace était assez conséquent, sauf que l'herbe à force se fait rare, du coup, obligé de les nourrir avec beaucoup de foin. L'hiver oui, mais le reste de l'année, normalement non. 

Tout en prenant la direction de la sortie avec soulagement, je pensais également à tous ces parcs aquatiques qui ne sont en fait que des prisons avec du personnel apprenant à des dauphins, des orques et des otaries à faire le beau. (2)
- Si tu sors de l'eau pour que le troupeau de vacanciers sur les gradins t'admire, t'auras ta sardine mon ami...

Déprimant tout ceci. Il y a même des zoos à travers le monde où les animaux crèvent de faim, sous le regard sans pitié de tout un chacun. (4). Merci de signer la pétition d'ailleurs. 

Quant aux réserves en France où les animaux respirent du CO 2 tous les jours, on se demande si c'est mieux que dans un zoo. En effet, aux périodes d'affluence  il y a des bouchons, comme dans les autoroutes des vacances. Vive les nano-particules dans les poumons des mammifères. Mais eux ne se plaignent pas, ils subissent en silence.

Bref ! Faite ce que vous voulez, mais s'il vous plaît, boycottez les zoos, les réserves et les parcs aquatiques. À force de déserter ce genre d'endroits, les zoos fermeront et les animaux seront relâchés dans la nature pour finir leurs jours libres de leurs mouvements. Merci pour eux. (1)

Claude Janvier

(1) http://ecologie.nature.free.fr/pages/dossiers/dossier_zoos.htm

 

(2) https://www.marianne.net/societe/le-parc-marineland-assigne-en-justice-pour-maltraitance-animale

 

https://www.goodplanet.info/actualite/2014/02/18/les-zoos-conservent-les-especes-et-non-les-animaux/

 

(4) http://vivredemain.fr/indonesie-enfer-zoo-surabaya-zoo-mort/

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  23 Août 2017 12h38

Affligeant. Le manque d’égard de l’Homme par rapport à la Nature est symptomatique d’une société anthropocentrique, où l’Homme est réduit au statut de consommateur et à un état d’infantilisme avancé.