Bernard-Henri Lévy s’exprime sur Laurent Fabius et le scandale DSK

  14 Février 2016
  8025 vues
  8 commentaires
Bernard-Henri Lévy s’exprime sur Laurent Fabius et le scandale DSK

Bernard-Henri Lévy s'exprime sur Laurent Fabius et le scandale DSK #ONPC On n'est pas couché 13 février 2016 Laurent Ruquier avec Léa Salamé & Yann Moix Fran...

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  14 Fév 2016 17h39

bhl=complotiste

      BOUSSE
      15 Fév 2016 14h43

    sataniste oui

  Frog11
  14 Fév 2016 18h41

Magnifique trouvaille ve clip! Une exception qui confirme aussi la rêgle. Un media mainstream qui démonte BHL c’est beau. Même trop beau pour ne pas être suspicieux!

      Protis
      15 Fév 2016 00h12

    Ils le dénoncent pas, ils le laissent juste parler. Et ça permet aussi d’alimenter l’autocensure des journalistes : désormais, avant d’écrire un article racoleur sur une personnalité juive qui a fait une gaffe, ils réfléchiront à deux fois afin d’éviter de se faire traiter d’antisémite.
    Ceci dit, si j’étais Le Monde ou un autre média, je traînerai BHL en justice pour fausse accusation

  14 Fév 2016 20h58

Pas mieux easy le dur ?

  Sun Tzu
  15 Fév 2016 00h25

Donc Fabius, DSK, tous ces modèles de bonté et de piété ont été victimes de complots «antisémites»… Une preuve de plus qu’il y a un «conspirationnisme autorisé» ! Le tout avec la pleurnicherie habituelle de la repentance éternelle et l’auto-flagellation historique….

Quelle émission-poubelle. Et dire que les Français payent la redevance pour ça ! Pour écouter un milliardaire apatride et meurtrier, aussi authentiquement juif que moi je suis luthérien, les traiter d’antisémites et couvrir les crimes de ces correligionnaires les plus dégueulasses (enfin on sait qui est le vrai Dieu de BHL, mais vous m’aurez compris)

  Horace de Saint-Aubin
  15 Fév 2016 04h32

L’excès généralisé de sophistique est toujours le signe de l’indigence du débat, qui ne sert entre autre qu’à masquer les vrais problématiques de la société actuelle. En ce cas il marque le déclin de tout un système de pensée, incapable de résoudre ses propres paradoxes entre sa doxa fondatrice et les réalités nouvelles contradictoires qui lui font face. L’agitation inutile et stérile de ses pontifes Byzantins est le marqueur de l’effondrement inéluctable de l’ ancien ordre du monde, et du même coup, de son « désordre » apparent !

  Horace de Saint-Aubin
  15 Fév 2016 04h50

*du même coup, de la vision grotesque de son « désordre » apparent !