Archéologie interdite, les questions qui dérangent

  12 Décembre 2016
  733 vues
0 commentaire">   0 commentaire
Archéologie interdite, les questions qui dérangent

Alors même que l’Homme pense être dans une démocratie à l’abri de tout type de censure, il est loin de se douter que sur des sites archéologiques, des objets historiques ne rentrant pas dans les normes de la théorie générale, sont écartés de la recherche scientifique. Il y a un véritable tri sélectif qui se fait presque spontanément par la communauté scientifique. Les anomalies historiques qui existent en abondance, rentrent en contradiction avec notre vision darwiniste du passé. Ainsi depuis plus d’un siècle, l’archéologie ne peut plus avancer car les scientifiques ne font plus attention à ces objets anachroniques. Heureusement, cette archéologie censurée est dénoncée par une poignée de scientifiques courageux qui ont affronté les critiques au péril de leur carrière.

Sources :