Alain Benajam Le changement de paradigme

 
  25 Juin 2015
  29904 vues
  8 commentaires
Alain Benajam Le changement de paradigme
Alain Benajam co-fondateur du réseau Voltaire nous évoque le changement de paradigme que nous vivons actuellement.

La technologie d'internet a permis à chacun de se transformer en médium et ainsi de faire sauter le monopole de l'information.

Les bouleversements consécutifs à cette nouvelle donne apportent l'horizon d'un changement de paradigme vers une société de partage.

La libre antenne du lundi au vendredi de 21hà minuit sur meta.tv

"Si vous lisez ce message c'est que vous êtes la résistance"

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Indisat
  27 Juin 2015 04h15

Toutes ces choses qui enthousiasment tant Benajam c’est du pur mondialisme façon Huxley, transhumanisme et tout le toutim une société d’esclaves sans libertés, sans droits sauf celui de bosser, consommer, faire ce que l’on nous dit et fermer nos gueules, un monde de trimeurs esclaves non possédants mais dirigés par des possédants, c’est bon on te vois venir ,arrêtes de parler du système pyramidale comme si tu le méprisait Benajam, tu n’arrêtes pas d’en faire la promo!!

      30 Juin 2015 23h50

    Internationaliste un jour, internationaliste toujours.
    En route vers les dix commandements des Georgia Guidstones, ce doit être le changement de paradigme qu’il nous propose.

  Tutu
  27 Juin 2015 10h55

Le démocratisme s’accommode très bien de la contestation qu’il génère en son sein. Non seulement il la tolère, mais il s’en nourrit et cette contestation (après un processus de stérilisation qui passe par une médiatisation forcenée) lui permet de se renouveler par crise périodique.

Ainsi le démocratisme s’arrange sans problème d’un Noam Chomsky, contestataire intellectuel qui fut certainement clairvoyant sur bien des points, mais qui a cependant manqué l’aventure intellectuelle du 20° siècle en soutenant la liberté d’expression des révisionnistes du bout des doigts, le mensonge fondateur du 21° siècle en passant à côté des attentats 11/9, et la tragédie de l’humanité en négligeant la domination masculine sur le monde et ses conséquences économiques, politiques, sociales et individuelles.
http://democratisme.over-blog.com/

  Age
  30 Juin 2015 22h25

greffer une tête sur un corps c’est seulement l’expérience que voudrait tenter un chirurgien (chirurgien => complexe de supériorité) http://www.ledauphine.com/sante/2015/06/14/un-chirurgien-veut-greffer-une-tete

  Age
  01 Juil 2015 00h02

En fait ça m’a choqué aussi ce manque de recul de Benajam sur cette vision du monde : il n’a pas l’air de réaliser que finalement cet « humanisme lumineux » n’est au final qu’une détestation de l’Homme, la volonté d’éradiquer l’humanité pour la remplacer par un fantasme de perfection.
Perso je ne vois aucune différence entre ce qu’il raconte et la vision ultralibérale. Il se fonde lui aussi sur une conception périmée de la technique : robotique, transhumanisme etc ne sont que des bijections de l’ensemble logique sur lui même, qui réduit ses capacités à chaque itération. C’est à dire, au final, une impasse évolutive. Ceci a été formalisé dans différents domaines par Gödel, Maslow (dont la pensée a été largement pervertie par les mêmes petits cerveaux bornés au réductionnisme, contre-sens à la pensée de Maslow), Carl Schmitt… ces processus ont toujours eu comme figure de résolution finale la seule liberté restante, celle de mourir. Au final l’ultime pulsion de mort (éradication de l’être humain) fusionne avec la pulsion de vie (immortalité) dans le plus dangereux obscurantisme jamais construit par l’homme : le scientisme. combien font 0 x infini ?

  23 Juil 2015 17h16

Je suis daccord avec Alain, les religions ne sont que des comtes de fée, créées uniquement pour le contrôle des masses, elles sont l’arme principale de l’oligarchie, même encore aujourd’hui on le voit. Et il est vrai qu’il y a aucunes preuves de l’existence d’un dit « Moyen-Âge », quand à Jeanne d’Arc c’est vrai aussi qu’elle n’a jamais été chrétienne c’était une païenne brûlée vive dans les bûchers de l’inquisition.

  Sun Tzu
  23 Juil 2015 17h32

Il est vrai qu’Alain a une vision très optimiste, peut-être naïve, de la société des machines, qui apparaît de plus en plus comme la forme d’esclavage ultime. Mais je ne peux pas lui en vouloir de souhaiter une société communautaire (et non communautariste…) qui s’approcherait de la société de l’être.

@Tea-Gardner: j’ai des preuves de l’existence du Moyen Age à côté de chez moi, dont une Église, aah non à moins qu’elle ait été construite par les Romains quand Achille a participé aux Croisades contre Constantinople ! http://www.marionsigaut.fr/blog/?p=66

      24 Juil 2015 15h45

    Cette preuve n’est pas assez solide, il m’en faut plus. Le papier on peut facilement le falsifier ainsi que la pierre, la preuve c’est que les soit disantes églises romanes sont enfaite des temples galo-romains.