Trump, le libre penseur, Guy Debord

  18 Novembre 2016
  852 vues
  0 commentaire
Trump, le libre penseur, Guy Debord

Trump, Salim Laïbi et la "société du spectacle" de Guy Debord

 

Dans le 6e volet de l’Actu au Scalpel concernant essentiellement l’élection de Américaine, produite par  le libre penseur, Salim Laïbi nous expose l'actualité brûlante de l'élection  de D. Trump, phénomène unique tant, sur la campagne électorale, que sur l'attitude des deux protagonistes de cette élection. Election, donc déterminante pour le monde, et qui a suscité  chez bon  nombre de personnes et de politiques au vu des réactions, sur  l'échelle mondiale, un espoir pour l'avenir de la planète, et  confirmant l'adage que la politique intérieure des États-Unis, c'est aussi la politique extérieure des autres nations.

Pourquoi l'analyse du  " libre penseur" rejoint celle de Guy Debord, et de  "La société du spectacle", dans cette vidéo d'actualité sur l'élection de Trump ? 

Tout simplement car son analyse conforte l'idée, que toute cette "mascarade spectaculaire" concernant l'élection Américaine, n'avait pour but que de nous divertir, par d'ultimes rebondissements , de fadaises, et par la violence inédite  des deux protagonistes, formant ainsi   deux camps en opposition, et dans le but de  nous distraire, de nous diviser, de et  nous faire exister dans une vision du monde binaire,  et de nous éloigner des vrais problèmes qu'ils seraient urgent de résoudre à l'échelle globale, par un changement de paradigme.

On peut être en désaccord ou ne pas partager du tout l'analyse de Salim Laïbi, ou l'ostraciser car il se réclame musulman pratiquant, etc.. Cependant comment ne pas croire un seul instant, qu'une partie de l'oligarchie qui possède les médias et la grande presse, la banque et les milieux d'affaires,  n'ont pas préparé le plan B en cas de défaite de H. Clinton à la présidence ? N'a t-elle pas joué plutôt le rôle d' un fusible, à la colère populaire et sociale grandissante aux états-unis  ?

C'est comme cela que le résume le libre penseur, un spectacle inédit, qui profite bien évidemment à une certaine oligarchie, en détournant les vrais  problèmes, pour mieux illusionner les populations. Mais n'oublions pas que même si c'est oligarchie n'est pas un bloc monolithique dans son ensemble, et malgré ses rivalités et ses intérêts divergents, il n'en reste pas moins qu'unanimement elle veut garder le contrôle sur le système, et dont le but est que rien ne change justement ou qu"en partie seulement !

Et nous savons que le capitalisme dans son Histoire à toujours su profiter des mouvements novateurs et minoritaires, pour sauver à chaque fois le système d'un effondrement imminent.

Je laisse seul juge le lecteur de l'analyse de cette article, mais la parfaite justification de "la société du spectacle" de Guy Debord, d'avec   l'élection Américaine augure de mauvais présages quant à la crédibilité de la  réalisation politique du futur président  ,  et des espoirs que suscite pour le moment  l'élection  de D. Trump.

Horace

 

 

 

 

 

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire