Pas d’avenir pour la France

  08 Avril 2016
  4797 vues
  1 commentaire
Pas d’avenir pour la France

Pas d'avenir pour la France

Par Lovas István pour Magyar Hirlap
Traduction Meta TV International

« Il y a plus de liberté en Hongrie »

Dans une interview pour le Magyar Hirlap, Ferenc Almassy explique pourquoi il a quitté la France pour la Hongrie et comment il a crée un site internet de journalisme alternatif.

Le franco-hongrois Ferenc Almassy et d'autres journalistes ont lancé un nouveau portail baptisé Visegradpost.com qui vise à publier de l'information factuelle et objective sur la Hongrie et la région – en dehors de l'information relayée par la presse mainstream qui est très souvent critique ou injuste vis à vis des pays du groupe de Visegrad. Almassy est né en France, il a étudié les mathématiques, l'histoire et l'architecture avant de finalement rompre avec la France pour déménager en Hongrie en 2010. Il est le fondateur d'une association qui soutient les européens occidentaux désireux de s'installer en Hongrie.

« Je ne voyais aucun avenir pour la France, » a-t-il déclaré au Magyar Hirlap, soulignant qu'il y avait plus de liberté et de relations humaines naturelles en Hongrie. Selon Almassy, ici en Hongrie nous avons encore l'impression (l'illusion) que la vie est meilleure en France et dans d'autres pays occidentaux, et c'est vrai en partie, parce qu'ils continuent de nous coloniser. « La moitié du monde est encore leur colonie. L'Afrique n'est pas indépendante. L'Europe Centrale n'est pas indépendante. C'est une colonie allemande, » a-t-il ajouté.

Visegrad Post publie des interviews de membres du parlement, de professeurs d'université et de journalistes. D'après Almassy, il est important de donner une alternative aux lecteurs anglophones et francophones qui tiennent leurs informations des médias libéraux.

« Il n'y a pas de liberté d'expression en France, » dit-il en ajoutant que les gens peuvent être mis en prison en France pour exprimer leurs opinions. Selon Almassy, la France et ses medias sont dirigés par les deux principaux parties, les socialistes et les républicains, et il n'y a donc aucune place pour la critique à leur encontre.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  11 Avr 2016 12h50

Suffit de voir Dieudonné, Soral et autre, ce n’est pas que le politique qui dirige. Je pensé venir m’installer en France mais aujourd’hui ça n’est plus envisageable. Et honnêtement, c’est la merde un peu partout. US, Europe, Chine, Russie,….. aucun système n’est mieux qu’un autre, c’est l’être humain qui pose problème. Le plus triste pour la France, c’est un pays magnifique avec une histoire haute en couleur avec des personnages historiques qui ont façonné la France et qui doivent se retourner dans leur tombe. Une révolution remettra un peu les pendules à l’heure mais les prochains que feront-ils ? Il faut refondre le modèle de notre société comme financer nous même nos médias, qu’ils soient parfaitement détachés d’actionnaire orientés où que ce soit, responsabiliser les politiques en cas d’échecs majeur dans leur projet, revenir au financement par nos banques et benner cette fameuse loi Rothschild. Sortir des griffes des pays qui ne cherchent qu’à s’imposer comme les dominants sur tous, que chaques policiers portent une caméra à partir du moment où il prend son service et les images gérée par un organisme privé ou en tout cas pas financé par l’état. Chaque bourgmestre, échevin, ministre et autre devront montrer patte blanche, dont notamment ce qu’ils paient comme impôts, leurs téléphones seront sur écoute permanente aussi géré par un organisme indépendant. ça paraît extreme mais c’est bien le politique qui nous a mené ici aujourd’hui car en toute impunité, ils font ce qu’ils veulent sans vraiment être responsabilisé de leurs erreurs. Et le plus important, le politique ne devra plus jamais être capable d’ intervenir dans la justice et l’influencer,