Manuel Valls aurait refusé la liste de tous les djihadistes français combattant en Syrie

  19 Novembre 2015
  4830 vues
  0 commentaire
Manuel Valls aurait refusé la liste de tous les djihadistes français combattant en Syrie

Bernard Squarciny était la patron de la DRCI au moment des faits aujourd’hui reprochés à Manuel Valls. Le premier ministre aura certainement une réponse à donner à ce refus de connaître le liste des islamistes français opérant sur le territoire syrien. Mais la vérité ne serait-ce pas qu’à cette époque, les djihadistes étaient encouragés à aller se battre en Syrie? Les multiples déclarations de l’époque ne laissent que peu de place pour le doute, surtout lorsque l’on sait que François Hollande a avoué qu’il faisait livrer des armes aux islamistes, alors même qu’un embargo européen l’interdisait.

Dans son édito de Valeurs actuelles à paraître jeudi, Yves Kerdrel révèle:

yves_de_kerdrel

Valls doit s’expliquer. Dans une interview à Valeurs actuelles, à paraître demain, Bernard Squarcini, ancien patron du renseignement français, dévoile un véritable scandale d’État. Il y a deux ans un responsable des services syriens lui avait proposé une liste de djihadistes français combattant en Syrie. Il en avait aussitôt parlé à son ancien service qui avait rendu compte à Manuel Valls, alors ministre de l’Intérieur. Comme la condition était que la France accepte, elle aussi, de coopérer avec les Syriens, on lui a opposé un refus. Et donc pour de strictes raisons idéologiques, la France s’est privée d’une liste de terroristes dont certains ont sans doute ensanglanté Paris vendredi dernier. C’est dire s’il s’agit là d’une affaire d’État qui doit amener l’actuel premier ministre à s’expliquer sur cette terrible faute.

Ceci, alors que dans son discours au congrès de Versailles, François Hollande ne fait plus un préalable du départ de Bachar el Assad et a commencé à coopérer avec les Russes alliés du Président syrien. Peut-être eût-il mieux valu pour la paix des peuples, coopérer avec les syriens, et alors les mouvements islamistes n’occuperaient pas une grande partie de la Syrie et de l’Irak actuellement, semant jusqu’en France leurs tueries ?

  Cazeneuve Djihad

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire