Le meta show EP 9 Alain Soral vs Daniel Conversano, les réactions..

  10 Janvier 2017
  4280 vues
  7 commentaires
Le meta show EP 9 Alain Soral vs Daniel Conversano, les réactions..

Suite à un deuxième débat / combat entre Alain Soral et Daniel Conversano organisé en paix par Dieudonné, Tepa invite Morgan Priest, LLP, Ulcan, Frédéric Delavier, Ahmed Moualek et Rav Ron Chaya à réagir.
Musiques (générique & pub de l'ère du salut) : Boris Boiteux
Page Facebook : https://www.facebook.com/metashowoffi...
Commander le livre l'ère du salut de Boris Boiteux : http://www.priceminister.com/offer/buy/913994145/l-ere-du-salut-de-boris-boiteux.html

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Tek
  10 Jan 2017 15h15

Allez vous l’inviter?

      Tek
      10 Jan 2017 15h35

    Je l’ai vu hier, je le re-regarde aujourd’hui, encore plié en deux physiquement.

    Encore un qui va nous parler d’extraterrestres et nous vendre son bouquin. Ça fera au moins une bonne émission. Faudra prévoir du popcorn!

  10 Jan 2017 15h54

il me fait moins rire qu’au début, mais l’imitation de delavier est énormissime

  11 Jan 2017 20h38

Sans parler de son tweet posté le 2 décembre (« Il se bat Conversano? On va pouvoir vérifier ça bientôt… ») il est clair pour tout le monde, à part pour les membres les plus endoctrinés de la secte, que tout cela avait été prémédité par Soral qui de toute évidence n’était pas venu pour débattre. Ca crève quand même les yeux.
Me foutant pas mal de cette affaire, je n’ai personnellement pas été vérifié si le Facebook de Conversano, dont je ne partage pas du tout les opinions, était effectivement, comme Soral le dit, rempli d’insultes à son encontre, mais j’ai acquis la saine habitude depuis bien longtemps maintenant de mettre en doute tout ce qui peut sortir de sa bouche.
Mais peu importe, ce n’était de toute façon pas la première fois que Dieudonné, dont je ne crois pas à la complicité dans cette affaire, se laissait piéger par un Soral le contraignant à lui affirmer son soutien. On se souvient de l’irruption du bonhomme à l’émission de L’heure la plus sombre qui recevait ce soir-là l’humoriste, et qui faisait suite à la diffusion sur le net d’un enregistrement faisant entendre sa véritable opinion au sujet de Son Altesse que contredire équivaut maintenant à manquer de respect. Ce n’était pas un hasard. Il se laisse mettre une nouvelle fois à l’amende au sujet de Mukuna dont le témoignage reste, quoiqu’en dise Soral, parfaitement crédible, qui plus est au regard de ce qui vient de se passer.
Tout ceux qui se tiennent un peu au fait de la « dissidence » savent également, et Dieudonné à fortiori, que concernant les noirs et les « arabes », comme Conversano l’a rappelé, il y a un Soral ON, et un Soral OFF. Voir le témoignage de Kémi Séba qu’on ne peut pas accuser sérieusement d’être protégé. On est sidéré d’entendre l’humoriste critiquer un invité pour ses prises de positions publiques qui sont aussi celles de l’autre invité, mais dans le privé. C’est de l’hypocrisie.
Soral a tellement tout compris de l’inversion accusatoire qu’il l’a met lui-même en pratique à tout bout de champs. On croit rêver quand on l’entend dire qu’il ne s’est pris la tête qu’avec trois ou quatre personnes, la liste est en réalité interminable, ou quand il reproche à Conversano ses appels aux dons alors que lui vit de ça! Et quel train de vie! Dire que des neuneus continue à donner leur fric à un mec qui roule en Godet et porte des Rolex! Et qui est propriétaire d’un appartement à Saint-Germain-des Prés… Sans parler des prix, c’est quand même une drôle de profession de foi de la part d’un homophobe patenté. D’autant que le quartier n’est pas seulement très bourgeois et très gay, mais aussi très juif.
C’est à un grand dévoilement que les plus aveugles assistent depuis quelques temps. Je considère cette affaire comme l’équivalent, côté soralien, de l’épisode du fameux don de un million de francs CFA (1500 euros!) fait à la Palestine par Dieudonné tout juste quelques semaines auparavant. En effet, la promesse initiale qu’il avait faite dans une de ses vidéos était d’obtenir un million d’euros. Nous y étions, le million était réuni… en francs CFA. Quand j’ai entendu parler de cette affaire j’ai d’abord cru à un sketch. Puis j’ai sorti ma carte bancaire et loué la vidéo pour en avoir le cœur net. J’ai toujours ma Visa sur moi quand je surfe sur les sites de la « dissidence ». Désormais il était démontré, même aux plus cons d’entre nous, que Dieudonné, comme nos hommes politiques qui se font régulièrement pincés pour le montant exorbitant de leurs dépenses courantes, est complètement déconnecté des réalités.
Aujourd’hui il se montre une fois de plus irresponsable en ne condamnant pas sur le vif, et nommément, l’auteur de cette violence de racaille de banlieue, et continue, sans la moindre honte, « en paix », de « débattre » avec un mec la gueule ensanglantée. Mais j’avais déjà compris que l’on avait à faire à des gens qui aiment la vue du sang. Peut-être une attitude chrétienne… Agression qui m’a fait penser à celle d’Olivier Mathieu, jeune révisionniste, et de sa compagne enceinte qui y perdra son enfant, sur le plateau de l’émission de Christophe Dechavanne, Ciel, mon mardi!, en février 1990.
On est également stupéfié de sa tartuferie quand on l’entend soutenir, face à Conversano, que la France s’est enrichie grâce à l’Afrique, alors que c’est sur E&R que l’on développe la thèse inverse! Et encore une fois, il n’en sera aucunement question face à Soral. On a bien vu dans la deuxième partie de l’émission, l’objectivité du pseudo-animateur de débat dont le rôle s’est cantonné à empêcher un des deux invités de s’exprimer tout en laissant l’autre s’étaler sans lui opposer aucun argument. Comme à la télé. D’ailleurs, j’ai de plus en plus de mal à faire la distinction entre les veaux devant leur téléviseur et les petits « dissidents » devant leur PC.
Imaginez l’hilarité de nos maîtres devant ces deux vidéos, celle du chèque honteux et cette dernière (l’originale, pas la parodie). Dieudonné ne les aura jamais fait autant rire. Niveau zéro…
Cette violence archi prévisible, tout à fait cohérente, est la flagrante démonstration de ce que les esprits un peu indépendants avaient depuis longtemps compris, à savoir ce que veut nous imposer E&R: la mise en place d’une nouvelle pensée unique, avec ses dogmes, ses opinions interdites, ses inversions, sa censure, ses chiens de gardes, sa religion, sa pleurniche…

Avez-vous noté l’acharnement que met Soral à justifier sa propre violence et à se poser en victime alors qu’il est de toute évidence l’agresseur? Ne reconnaissez-vous pas là l’attitude d’une certaine communauté?

      Tek
      12 Jan 2017 13h58

    Un bloque de texte pour ne rien faire d’autre que de critiquer et faire des jugements de valeurs sur tout le monde y compris les lecteurs que nous sommes.

    Excusez nous de notre bêtise votre altesse, vous qui savez tant et comprenez tant!

    Se qui est de plus en plus sur pour moi, c’est qu’avec internet de plus en plus de monde pense être un génie, pense « savoir ».

        12 Jan 2017 18h31

      Il ne manquerait plus que je m’interdise d’émettre des critiques et des jugements de valeur! Est-ce que c’est le rôle d’un « dissident » de décréter ce type d’interdit? Moi j’avais cru comprendre que cet office était celui du pouvoir.
      En règle générale je ne réponds jamais à ce genre de commentaire (attaque personnelle, psychologisation, insulte, etc…) mais comme j’ai amalgamé, dans mon emportement, toutes les dissidences, j’ai commis l’erreur que je dénonce souvent et qui est aussi la votre. Soit, mille excuses.
      Je reprends donc le clavier pour préciser une chose: contrairement à ce que certains au sein de la mouvance s’acharnent à nous faire croire, il existe bien encore une pluralité de dissident. L’escroquerie est pourtant grosse comme une maison: sur l’exact modèle de ceux qui crient à l' »antisémitisme », à l' »homophobie », au « machisme », ou que sais-je encore, dès qu’on les contredit, on peut voir, aussi, et de manière de plus en plus fréquente, obsessionnelle même, une certaine « dissidence » vous accusait d’être un agent du pouvoir, et ce, à la moindre contradiction. Je rappelle que MetaTV en a déjà fait les frais.
      Pour le reste, je n’ai rien fait d’autre que de décrire une situation telle que je l’ai vu. Si vous avez vu autre chose, faites-le savoir. C’est ça le sujet. Epargnez-nous vos attaques personnelles, occupez-vous de ce que j’ai écrit, pas de l’opinion que je peux avoir de moi-même ou de ma psychologie, le sujet est à mourir d’ennui, et la technique, celle de manipulateurs qui veulent faire diversion. Si le simple fait de faire l’effort d’écrire un commentaire pour qu’il soit à peu près clair, à peu près correctement orthographié et qu’il décrive le plus précisément que l’on peut la chose vue est un signe que l’on se prend pour un génie, la prochaine fois je l’écrirai en langage SMS, comme ça, je ferai au moins plaisir aux cancres. A ce propos, sur l’enregistrement de Méridien Zéro récemment mis en ligne sur MetaTV, Trolls et Social Justice Warrior, on peut entendre à 38:30, Lucien Cerise, E&Rien je précise, nous livrait sa définition du troll. Cela pourrait vous intéresser… Définition made in E&R, c’est donc forcément la vérité…

        Tek
        13 Jan 2017 10h11

      TLDR.