LE GÉNOCIDE CACHÉ À L’ORIGINE DU PHÉNOMÈNE VIKING

  14 Mai 2016
  11511 vues
  4 commentaires
LE GÉNOCIDE CACHÉ À L’ORIGINE DU PHÉNOMÈNE VIKING

Ne manquez surtout pas cette vidéo épique !

On croit souvent à tort que les Vikings étaient de simples conquérants assoiffés d'argent et de gloire, ce qui convient bien avec notre paradigme moderne. La presse, le programme d'histoire et la fameuse série télévisée nous le confirment si bien que même la majorité des auteurs ayant écrit sur les Normands ne font pas état de la véritable cause du phénomène Viking ! Incompétence ? Ou raisons politiques ?

Nous parlons là d'un massacre, de déportations de dizaine de milliers de personnes ! Pourtant on en entend jamais parlé : il s'agit du génocide de Verden. Réalisé par Charlemagne pour assouvir l'appétit impérial de l'église Catholique Romaine, prête à exterminer ceux qui ne veulent pas de son dogme. Des milliers de païens ont été massacrés et déportés, cette guerre qui durait depuis un siècle, avait atteint là un paroxysme de violence. Celui-ci entraînera une très forte réaction païenne : Les invasions Viking.

En arrivant en France à Rouen, Rollon a déclaré: « Qui est votre seigneur ? Chez nous chacun est seigneur de lui même. »

Vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=F6aN2l9kSQQ

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  14 Mai 2016 19h05

Les velléités païennes des nazis les avaient motivées à dresser 4500 stèles de pierre en hommage aux saxons exécutés ce jour-là; mais Jean Mabire en dit plus sur la clairière de Verden et le spectacle incroyable qu’elle offre aujourd’hui: « Cette allée circulaire de plusieurs kilomètres borde un prairie gorgée d’eau. Là, s’est déroulé le massacre. Quatre mille cinq cents saxons prisonniers ont été passés au fil de l’épée par les soudards chrétiens de Charlemagne. Le chemin est bordé de grosses pierres qui atteignent parfois la taille d’un homme. On en compte autant que de païens massacrés pour leur foi. Immense temple naturel qui perpétue le souvenir de cette effroyable exécution de captifs. Mais il y a encore plus odieux que ce geste de vengeance des prêtres et des guerriers de Charlemagne. Après la dernière guerre, le clergé allemand a réussi à récupérer ce lieu, où s’élève désormais les bâtiments d’une école évangélique. Des versets de la Bible sont gravés sur certaines pierres et, au milieu du champ des martyrs, se dresse, depuis peu, le défi de leurs assassins: une immense croix […] Le mensonge s’ajoutait à l’horreur. On avait osé changer le camp des victimes. »

  16 Mai 2016 03h40

Les deux livre que tu nous présente on tous les deux leurs point fort et faibles, et il ne faut pas oublier que pour les celte,germains et autres l’unité n’existe pas ils était en guerre perpétuel entre eux et contre les autres peuples avec lesquels ils s’allient ou non celons les circonstance contre d’autre tribu du même peuple.
L’idée de vengeance si elle reste séduisante aux oreilles modernes est peut probable pour toutes ses raisons et d’autre encore (provenance des assaillant,leurs cibles,les accord passé…) mais sinon j’aime bien ton analyse continue à nous faire des vidéos (et enfin un « youtubeur qui aime lire ca fait plaisir)

      Oleg
      16 Mai 2016 12h55

    Cette idée que, « n’ayant pas d’unité » ces peuples « barbares » se faisaient perpétuellement la guerre est fausse car les druides se réunissaient annuellement, ainsi que les chefs, ce que vous avancez me rappelle le baratin mondialiste moderne : « les nations doivent s’unir autour d’un gouvernement mondial car sinon elle se font la guerre ». Il est évident que l’empire Romain, puis l’église catholique, voulant assouvir ces peuples, à du commencer par semer la zizanie entre eux afin de les affaiblir et pour ensuite se présenter en tant qu »unificateur », mais au final ce sont des esclavagistes, c’est cela qu’il faut retenir et qu’on ne retient jamais, car l’histoire est écrit par les élites esclavagistes et non par le petit peuple, seul perdant. Car ni « l’empire Franc » ni la « Saxe » n’a perdu, seuls les paysans ont perdus.

  16 Mai 2016 14h49

les druides étaient présent principalement dans ce qu’on a appelé « la gaule » bien que je ne soit pas d’accord avec le terme.la guerre était énormément présente pour différente raison, la preuve la plus évidente étant les migration ainsi que le grand nombre d’innovation militaire par les peuples de l’époque.
je vous rejoint sur le fait que romain et chrétienté on littéralement détruit les culture en place et mis en place un esclavage ainsi qu’une substitution des croyance et culte locaux par la force.
Cependant idéalisé l’unité de nos ancêtre et aussi néfaste et faux historiquement que de les faire passer pour des barbare assoiffé de Sang.
quand aux guerre effectivement elles n’étaient pas permanente mais assez courante,pas forcément sous la forme actuel bien sur.