Le 13 juillet la France fermait son ambassade et son consulat en Turquie.

  15 Juillet 2016
  37516 vues
  0 commentaire
Le 13 juillet la France fermait son ambassade et son consulat en Turquie.

Invoquant des raisons de sécurité, l'ambassade de France à Istanbul a annoncé la fermeture des missions françaises en Turquie jusqu'à "nouvel ordre". Peu avant, ce sont les festivités du 14-Juillet qui avaient été annulées.

L'annonce a été faite via un court communiqué publié sur le site Internet de l'ambassade de France en Turquie. Les deux principales représentations françaises, l'ambassade à Ankara et le consulat général à Istanbul, seront fermés à partir de mercredi 13 juillet, 13 h, jusqu'à nouvel ordre, a annoncé mercredi la représentation française en Turquie.


Si ce Tweet ne s'affiche pas correctement,
cliquez ici.

Les réceptions initialement prévues à Ankara, Istanbul et Izmir pour le 14-Juillet sont aussi annulées "pour des raisons de sécurité", ajoute le communiqué. "C'est une première", indique Fatma Kizibolga, la correspondante de France 24 à Istanbul.

>> À lire sur France 24 : 2016, une année noire pour la Turquie

Dans un email adressé aux ressortissants français en Turquie, la consule générale Muriel Domenach évoquait plus précisément "des informations concordantes [qui] font état d'une menace sérieuse contre l'organisation de la fête nationale du 14 juillet en Turquie" - sans préciser la nature de ces menaces.

Depuis juin 2015, la Turquie est régulièrement le théâtre d'attentats terroristes meurtriers qui ont tué au moins 200 personnes. Le dernier en date a visé l'aéroport international Atatürk d'Istanbul, mardi 28 juin, faisant plus de 40 morts.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire