L’armée De L’air Russe Répond Aux Provocations De L’OTAN En Mer Baltique

  19 Mai 2016
  8070 vues
  6 commentaires
L’armée De L’air Russe Répond Aux Provocations De L’OTAN En Mer Baltique

La Marine Américaine Publie Des Vidéos De Chasseurs Russes "Bourdonnant" Autour D'un Navire De Guerre Américain En Mer Baltique

Publié par Vice News
Traduction Meta TV International

La Marine américaine a publié une douzaine de vidéos qui montrent des chasseurs et un hélicoptère russes « bourdonnant » autour d'un Destroyer de l'US Navy en Mer Baltique.

Ces incidents se sont produits durant deux jours au cours du mois dernier et ont d'abord été documentés dans une série de mini-clips publiés sur Youtube par la Navy. Dans la nouvelle vidéo mise en ligne récemment et publiée par la Navy suite à une requête émise par le journal Virginia Pilot Newspaper dans le cadre de la Loi sur la liberté d'accès à l'information (Freedom of Information Act, ndt), on peut entendre un marin de l'USS Donald Cook s'écrier « Oh mon Dieu ! » alors qu'un chasseur russe Sukhoi SU-24 effectue des passes extrêmement proches du navire de guerre.

L'amiral de la Navy John M. Richardson avait déclaré à la presse au Pentagone le mois dernier qu'il espérait « qu'on puisse mettre fin à ce type d'activité. »

« Je ne pense pas que les russes essaient de provoquer un incident. Je pense qu'ils essaient d'envoyer un signal, » avait-il déclaré. « Je pense qu'il est très clair qu'ils veulent que l'on sache qu'ils observent notre présence dans la Baltique. »

Les chasseurs volaient tellement près, ajoute un officiel de la Navy, qu'ils ont créé une houle dans l'eau autour du Destroyer.

« Nous sommes très préoccupés par ces manœuvres aériennes russes dangereuses et non-professionnelles, » pouvait-on lire dans une déclaration de la Marine américaine le 13 avril. « Ces actes peuvent potentiellement faire escalader inutilement les tensions entre les pays et pourraient résulter sur des erreurs de jugement ou des accidents qui causeraient de graves préjudices ou des morts. »

La Marine U.S. a également dépeint les actions des pilotes russes comme étant des « simulations d'attaques, » tout en précisant que les avions n'étaient visiblement pas armés.

Les manœuvres russes ont violé les termes d'un accord bilatéral signé pendant la Guerre Froide en 1972 par l'ancien Secrétaire Général de la Navy John Warner et l'Amiral Soviétique Sergei Gorshkov. Le pacte interdit « les simulations d'attaques contre les aéronefs ou navires, la pratique d'acrobaties aériennes ou le largage d'objets dangereux à proximité. » Les deux superpuissances militaires ont établi cet accord après « une série d'incidents. »

Les SU-24 – désignés « Fencers » par l'OTAN – avaient réalisé ce même type de passes au dessus de l'USS Donald Cook l'année dernière. En 2014, les chasseurs russes avaient dangereusement survolé de très près l'USS Ross, un Destroyer lance-missiles.

Le Ministre russe de la Défense a balayé d'un revers de manche les récentes critiques de la Navy concernant ces récentes confrontations, déclarant qu'elles « ne correspondaient pas à la réalité. » Les russes ont insisté sur le fait que leurs pilotes n'avaient commis aucun méfait, précisant qu'ils « agissaient en parfait accord avec les règles internationales sur la circulation aérienne. »

Dans le même temps, un ancien commandant adjoint de l'OTAN semble penser que les tensions entre la Russie et l'Occident atteignent un point critique.

Dans un livre publié ce mercredi intitulé 2017 War with Russia (2017 Guerre avec la Russie, ndt) Sir Alexander Richard Shirreff soutient que l'annexation de la Crimée par les russes en 2014 indiquait que les conditions d'une résolution post-Guerre Froide étaient désormais stériles et que la région était en passe de plonger dans une guerre généralisée.

« Sous la présidence de Poutine, la Russie s'est engagée dans une voie dangereuse qui mènerait inexorablement à un clash avec l'OTAN si on la laissait continuer. Et cela se traduira par une guerre qui pourrait si facilement devenir nucléaire, » écrit l'Amiral américain James Stavridis, ancien commandant suprême des forces alliées en Europe, dans la préface du livre, tel que rapporté par le Guardian.

Shireff avance que la Lettonie sera le prochain pays balte à être visé par la Russie.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  19 Mai 2016 16h03

Et la provoque sur les Russes continue…Bon Dieu je gerbe cet OTAN d’atlantosionistes !!!!

  19 Mai 2016 19h08

OTAN en emporte le vent!

      Rom2033
      20 Mai 2016 06h00

    MIG – Naf-naf hic !

  20 Mai 2016 16h58

C’est ce qui arrive quand on me provoque !!!

  Alasso
  20 Mai 2016 21h01

/!\ AVEC LA VIDÉO C’EST MIEUX /!\ 🙂
https://youtu.be/qJFnDfvUVGc

  21 Mai 2016 18h37

que font les américains en mer Baltique?
sont ils juste là pou provoquer (comme le reste du renforcement des troupes aux frontieres) ou ont-ils une mission bien spécifique?
si, comme le dit l’amiral de la navy, les russe ne font que passer le message qu’il observent la présence américaine sur place, c’est la question qui me vient… quelqu’un peu m’éclairer?