La pleine Lune a-t-elle des effets sur l’Homme ?

  22 Mai 2016
  274 vues
  0 commentaire
La pleine Lune a-t-elle des effets sur l’Homme ?

moon-972391_960_720Troubles du sommeil, humeurs, etc. la Lune est souvent pointée du doigt pour sa prétendue influence sur le comportement humain lorsqu’elle est pleine. Une récente étude montre cependant que la pleine Lune n’a en réalité aucun effet sur l’Homme.

Une étude internationale menée par des chercheurs provenant de treize pays différents s’est intéressée à l’influence qu’aurait la Lune, et plus particulièrement la pleine Lune, sur les comportements humains. Pour le bien de cette étude, publiée dans la revue Frontiers in Pediatrics, près de 6 000 enfants provenant du monde entier ont vu leur sommeil et leur comportement être étudié, conduisant les scientifiques à une conclusion étonnante : les phases lunaires n’ont aucune influence significative sur l’homme.
 
Selon Jean-Philippe Chaput, membre de l’Institut de recherche d’Ontario de l’Est (Ottawa), l’un des auteurs de l’étude, les phases lunaires attireront toujours l’attention de l’humanité. Elles étaient considérées comme un vrai mystère qui cachait des particularités de la psychologie humaine et animale. Alors, ces chercheurs ont examiné les réactions de 5 812 enfants, d’âge, d’origine et d’appartenance sociale différentes, face aux changements des phases lunaires et à la pleine lune. Si ce sont des enfants qui ont été étudiés, c’est parce qu’ils sont ceux qui sont le plus souvent exposés à de brusques changements d’humeur et qu’ils ont besoin de dormir beaucoup plus que les adultes.
baby-22194_960_720
Cette étude de ces comportements et de ces réactions a été réalisée durant 28 mois consécutifs, afin de recueillir un maximum d’informations sur la possibilité que les phases lunaires influencent l’humeur et le sommeil. Une grande analyse de l’ensemble de ces informations a alors permis aux chercheurs d’affirmer que la Lune n’avait aucune influence sur ces enfants, ou alors une toute petite : la diminution du temps de sommeil de 5 minutes en moyenne.
Pour Jean-Philippe Chaput, seuls le niveau social, l’influence des gènes et l’éducation influencent les comportements humains, pas les forces gravitationnelles créées par l’interaction entre la Terre et la Lune.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire