Hani Ramadan : La femme sans voile est comme une pièce de 2 euros, elle passe d’une main à l’autre

  31 Août 2016
  9796 vues
  7 commentaires
Hani Ramadan : La femme sans voile est comme une pièce de 2 euros, elle passe d’une main à l’autre

nvité à s’exprimer sur l’islamophobie dans une école suisse, le directeur du Centre islamique de Genève, frère du non moins controversé Tariq Ramadan, a expliqué aux collégiens qu'une femme non voilée était "comme une pièce de deux euros". "Visible pour tous, elle passe d'une main à l'autre", a-t-il ajouté. Son passage dans l'école fait, à raison, scandale en Suisse.

Afin d’évoquer l'islamophobie avec ses élèves, âgé de 15 à 17 ans, une enseignante du Centre de la transition professionnelle à Genève a eu l'idée lumineuse d'inviter...  Hani Ramadan, le controversé directeur du Centre islamique de Genève, licencié de l'Instruction publique en 2003 pour avoir justifié la lapidation, et frère du non moins controversé Tariq Ramadan, davantage connu en France que Hani. Révélée ce jeudi par le quotidien et par la télévision Léman Bleu, son intervention a été l'occasion de tenir des propos scandaleux.

Comment Hani Ramadan a-t-il atterri dans cette classe ? “Il y a eu des tensions dans la classe de mon fils liées à l’islamophobie, a raconté une mère d’élève au quotidien. L’enseignante a demandé aux élèves de questionner des passants sur ce thème; elle a invité à plusieurs reprises un musulman en classe, qui a conseillé de faire venir Hani Ramadan.” Lors de cette intervention, le descendant du fondateur des Frères musulmans a présenté une insupportable métaphore :

“Une femme est comme une perle dans un coquillage. Si on la montre, elle crée des jalousies. Ici, la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre.”

Licencié de l’instruction publique en 2003

Comme le relate , l’affaire est vite arrivée aux oreilles du département de l’Instruction publique (DIP) du Conseil d’Etat de Genève. Il a convoqué l’enseignante pour un “entretien de service”, alors que celle-ci n’avait pas prévenu sa hiérarchie de cette intervention. “C’est une personnalité contestée qu'il n'est évidemment pas recommandé d'inviter en classe pour parler d'enjeux sensibles réclamant dans le contexte actuel de la distance et du sang-froid”, a déclaré dans La Tribune de Genève son porte-parole Pierre-André Preti, estimant que “les positions publiques de monsieur Ramadan sont incompatibles avec les valeurs et la mission de l'école publique”. Hani Ramadan était enseignant dans le secondaire quand il a été licencié de l’instruction publique en 2003.

Le petit fils d'Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans, avait signé une tribune parue dans en septembre 2002 dans laquelle il justifiait la lapidation. “Parce qu'il s'agit d'une injonction divine, la rigueur de cette loi est éprouvante pour les musulmans eux-mêmes. Elle constitue une punition, mais aussi une forme de purification”, écrivait-il alors. Ses déclarations de cette semaine s'inscrivent dans leur droite lignée.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  31 Août 2016 10h18

La position de Hani Ramadan est la même que l’on peut retrouver aujourd’hui sur nombre de sites de la « dissidence » concernant le burkini, où l’on nous explique que l’alternative est la pornographie et l’exhibitionnisme contemporains! (cf. la dernière vidéo de Dieudonné relayée par Abrahmité&Bigotisation avec tous les commentaires qui vont bien…)
Pire encore: on essaye de faire passer ces femmes pour des résistantes au consumérisme ambiant! C’est vrai qu’on imagine aisément la chose comme le résultat d’une longue démarche intellectuelle, tant on connaît ces personnes comme soucieuses au plus haut point de la vie en société et des problématiques que peuvent rencontrer leur congénères… Et le fait que les ventes de burkini explosent –sans doute pour être utilisé à des fins de jeux sexuels– n’y change rien.
Quant à Panamza, par ailleurs excellent site en matière de recherche sur les attaques sous faux-drapeaux, le fait de s’être récemment défendu contre les accusations de L’Obs d’être un site communautaire ne l’a pas empêché de nous intimer, avec l’affaire du restaurant de Tremblay-en-France –qu’on aurait pu écrire aussi « Trembler-en-France »– de choisir entre le voile et la partouze!
Il n’y aurait donc rien entre les deux, et surtout pas la réflexion. On retrouve là cette vieille habitude judéochrétienne si chère aux paresseux de tout essentialiser.
L’argument généralement invoqué est celui de la pudeur. Mais quelle pudeur? Ces femmes sont repérables à des kilomètres! En vérité, il est encore une fois question d’inversion: l’exhibitionnisme est de leur côté, pas de ceux qui aiment les belles choses, ne les profanent pas, aiment la Grande Santé et tiennent pour une haute valeur de se confronter aux éléments et de pratiquer un sport un peu vif en plein air…
J’aimerais connaître les habitudes alimentaires de toutes ces grosses…

  31 Août 2016 12h30

ce qu’il y a de marrant, cet été, avec l’explosion du burkini, c’est l’explosion du mini short en jean, à la limite de la décence.
voir des gamines même pas majeure se promener avec un short qui montre le bas de leur cul est assez hallucinant. perso je filerai des giffles aux pères de ces gamines pour ne rien faire quand ils les laissent sortir
alors non pour ma part, pas de burkini, e(t pas de mini short en jean.
on dirait que la nature créé des extremes constamment pour garder un point d’équilibre….
quand est ce qu’on choisit la voie du milieu ?

  Sun Tzu
  31 Août 2016 18h15

Exactement, Thème Alpha a saisi le problème de fond et l’a bien analysé, « burkini vs strings » c’est une fausse problématique, un débat fallacieux pipé d’avance, c’est la simplification par raisonnement binaire, tout comme « américanisation ou islamisation » en fait, quelle horreur si ce sont nos deux choix possibles, comme s’il n’y avait pas d’autres alternatives !

Je n’ai rien contre le fait qu’une femme porte un simple voile par conviction religieuse ou alors parce que c’est son propre souhait de ne pas être vue comme un objet de désir, mais alors c’est quand même grave de considérer qu’une femme crée des jalousies à moins d’être couverte de A à Z, ce qui en substance sous-entend « nous ne savons pas tenir nos b*** alors transformons toutes les représentantes du beau sexe en Belphégors »…. enfin bon c’est toute la brillance intellectuelle dont sont capables les collègues de Ramadan apparemment, « des torches pareilles on devrait les mettre sous verre », comme dirait l’autre !

  01 Sep 2016 20h25

topkek tafta arrive et à la fin de l été vous vous pignolez encore sur une tenue de plage

  Beno
  04 Sep 2016 15h59

«Hani Ramadan : La femme sans voile est comme une pièce de 2 euros, elle passe d’une main à l’autre»
Mets un sac poubelle sur ta tête Hani, toi tu ne vaux que 0,00000000000000000000000000000000000000000000000000000000000000002 centimes et personne ne veux de toi, dégénéré!

  keblow
  06 Sep 2016 21h10

Hani Hani hani rien compris…
Mon chère Hani, tu as bien raison les femmes occidentales sont des pièces de deux euro…Mais,mais mais…
Laisse moi ta ninja voilé deux secondes et tu verra, je vais pas la faire envolée, pas comme ces vieux dinars égyptiens, billet monnaie de singe dont personne ne veux ; mais elle vas grimper jusqu’au plafond, comme nos pièces de deux euro que l’on lance pour un pari. Si tu veux je te la rendrais même « vierge »…je lui défoncerais le cul façon Manu Ferrara ou Rocco la Legende. Et je te jure elle en redemandera p’tite bitte, elle aimera le cul, la vie et je la finirai si cela te fait plaisir avec un verset du Coran chuchoté dans son minou. Vive le cul, vive les femmes et vives la Françe…

      17 Nov 2016 20h28

    Tu aimerais bien avoir une Salope comme fille et qu elle se fasse troncher,sodomiser par des mecs different tous les week end??
    Alors ferme ta grande Gueule
    Ne fait pas au autres se que tu voudrai pas que l on te fasse !! continue comme ça a troncher,tu veras que un jours se seras ta fille qui se feras nikker par de nombreux pervers comme toi !!
    Pauvre type sans cervelle qui se laisse guider par ses instincts animal
    Chien!!