Forum  >  Qui voulez vous voir invité sur La Libre Antenne de MetaTV ? > Laurent Obertone - La france big brother

  mardi 10 mars 2015, 23h32
#1

Il faudrait inviter laurent Obertone pour son livre La france big brother.

 

Etant boycotter par les médias "traditionnels", il serait judicieux et intéressant d'avoir son point de vue sur les média et la société francaise en général.

  jeudi 12 mars 2015, 00h06
#2

Je trouve ce choix est vraiment intéressant. Je suis pour !

  dimanche 15 mars 2015, 21h19
#3

Très bon choix je suis justement venu ici pour le proposer mais je vois que c'est déjà fait.
Je suis entrain de terminer son livre , voulez vous qu'on élabore une série de questions pour l'équipe MétaTV?

  dimanche 22 mars 2015, 12h22
#4

A prpos du livre de Laurent Obertone j'ai trouvé cet article sur le cercle aristote

http://cerclearistote.com/lire-obertone-par-jean-gerard-lapacherie/

  dimanche 29 mars 2015, 13h30
#5

J'ai pas mal d'activité en ce moment, je ne sais pas si je pourrais être là le soir où Laurent Obertonne viendra sur MétaTV

Alors je vais publié ici et là quelques notes et quelques questions, que j'aimerais bien que l'équipe lui pose.

Page 156 du livre  Chapitre le camp des seins il écrit la chose suivante
Selon l’historien Lawrence Stone, « il est peu pro­
bable que cette période d’extrême permissivité sexuelle
se prolonge très longtemps sans générer un puissant
retour de bâton ».
Ma question à l'auteur est selon lui avec l'accroissement des dénis de grossesse n'est pas là déjà un retour de baton?

  lundi 13 avril 2015, 09h47
#6
7
LE BESTIAIRE DU PARTI

Comment être président après lui ? Il a tué la fonction
présidentielle. La caque sentira toujours le hareng.
Si Big Brother fait ça, c est que Big Brother sait. Si
le Parti est capable de survivre à François Hollande,
alors l’ idée même d’espoir paraîtra insensée à nos plus
féroces dissidents.
Le Parti sera éternel, et plus personne n’en doutera.
Bien plus qu’une créature, Hollande est une œuvre.
L’aboutissement d’une inversion de tout, l ’anéantis­
sement organique d’un régime, d ’une époque, d’une
nation.

  lundi 13 avril 2015, 19h32
#7

Tout discours politique est un bruit de fond publi­
citaire, une imbrication de slogans dépourvus d’arti­
culation logique, censés bercer, rassurer, anesthésier
le consommateur. Exactement ce que les fabricants
impriment sur les paquets de lessive. « République »,
« valeurs », « responsabilité », « confiance », « jus­
tice », « égalité », « rêve », « priorité », « idéal
« pacte », « solidarité », « diversité », « engage­
ment », « redressement », « lutte », « courage »,
« croissance », « avenir », « ensemble », « relance »,
« emploi », « réformes », « réussir », « crise », « les
extrêmes »...
Faites l’expérience : brassez ces mots et faites-en n'im­
porte quelle phrase : elle ressemblera toujours à un dis­cours de François Hollande.

  lundi 20 avril 2015, 00h23
#8

J ’ai fini par comprendre ce que voulait le Parti.
Bien sûr que nous l'avons, notre héros. Ça ne fait
aucun doute. Hollande est le plus superbe anti-héros
dont nous pouvions rêver. Hollande est la dernière
étape. Le « bond-test » le plus absolu. Voilà ce que
doit se dire Big Brother : si durant son mandat rien
ne se passe, tout pourra donc se passer. Personne ne
réagira jamais plus. Machiavélique. Le test est telle­
ment violent que je crois que même si Hollande sur­
vit à son quinquennat, la République n’y survivra pas.
Comment être président après lui ? Il a tué la fonction
présidentielle. La caque sentira toujours le hareng.
Si Big Brother fait ça, c est que Big Brother sait. Si
le Parti est capable de survivre à François Hollande,
alors l’ idée même d’espoir paraîtra insensée à nos plus
féroces dissidents.
Le Parti sera éternel, et plus personne n’en doutera.
Bien plus qu’une créature, Hollande est une œuvre.
L’aboutissement d’une inversion de tout, l ’anéantis­sement organique d’un régime, d ’une époque, d’une
nation.

  mardi 21 avril 2015, 18h58
#9

Cet invité serait excellent !

  vendredi 01 mai 2015, 19h06
#10
Internet est en train de devenir le meilleur allié deBig Brother. Les non-alignés y vivent leurs derniersinstants de liberté.
  vendredi 01 mai 2015, 20h22
#11
Je prends deux risques simultanés en écrivant ce mes­sage : avoir raison trop tôt, et avoir raison trop tard.Trop tôt pour Big Brother, trop tard pour vous.Je ne vais pas vous donner de voie, je vais vous don­ner un conseil, un seul : dressez-vous vous-même. Biensûr, vous ne m’appartenez pas. Hélas, vous ne vousappartenez plus.Je ne peux rien faire d’autre pour vous. Et d’ailleurs...Mon Dieu...
  vendredi 01 mai 2015, 20h24
#12
Tu as abdiqué toutes tes libertés pour un peu deconfort et de sécurité.La servitude en l’échange de quelques certitudes.Bien.Q u’as-tu à perdre ?Ta liberté. Ton honneur. Tes joies. Tes amis. Ta femme.Ta famille. Ton travail. Tes biens.Qu’as-tu à gagner ?Nous nous comprenons.La France est morte, pas vrai ? Tu ne vas pas mourirpour un cadavre.
  vendredi 01 mai 2015, 20h30
#13
Le meilleur moyen de porter préjudice à une nationest d’y financer des agents de subversion. Les ban­lieues, les instruments de nuisance culturelle, médias,associations antiracistes et communautaristes (lesEtats-Unis pensent par exemple que les sites Oumma.com et Saphirnews.com permettent de rencontrer des« acteurs politiques et médiatiques » partageant des« valeurs »). Selon les câbles révélés par WikiLeaks,les USA versent plusieurs millions d’euros par anaux banlieues françaises, souvent aux associations.Leurs motivations ne souffrent aucune ambiguïté :« Amplifier les efforts de la France pour réaliser sespropres idéaux égalitaires, ce qui par suite fera pro­gresser les intérêts nationaux américains » (...) fairepression sur la France afin qu elle s’oriente vers uneapplication plus complète des valeurs démocratiquesqu’elle promeut (...) communiquer à la populationgénérale de France notre admiration particulière pourla diversité » (loio).Ingérence, propagande multiculturaliste, accéléra-tion du déclin par la promotion de 1 egalitarisme, letout au nom des intérêts américains, c’est-à-dire de laperpétuation d’une soumission marchande et cultu­relle de ses pays satellites.Non seulement les Etats-Unis et les émirats voientles banlieues françaises comme des chevaux de Troie,mais ils s’intéressent aussi à certaines « personnali­tés », qui bénéficient en France d’un temps d’antenneimportant. Telle Rokhaya Diallo, pour qui la policeest une « force d’occupation » dans les banlieues.
  vendredi 01 mai 2015, 22h59
#14
un petit bémol à tout ce qui est dit dans le livre.C'est le 29 mai 2005 Mr Moyen dans sa grande majorité à dit NON au traité constitutionnel sur l'Europe, la suite... on la connait.Alors explique - il cela par la domestication?