Forum  >  Qui voulez vous voir invité sur La Libre Antenne de MetaTV ? > Hicham Hamza

  samedi 17 janvier 2015, 13h41
#1

Ce serait parfait, surtout en ce moment. JeSuisCharlie par-ci, démocratie par là, islamisme, djihadisme, démocratie, Jean Peuplu, ça fait déjà 10 jours qu'on en mange matin midi et soir !

M. Hamza est un des rares vrais journalistes que compte ce pays est il est en train de soulever quelques lièvres intéressants concernant l'affaire Charlie-Hebdo justement, voire le scandale Charlie-Hebdo.

c/c de sa bio express dispo ici https://hichamhamza.wordpress.com/about

 

Journaliste indépendant (2008-2015).

Fondateur (2013) et directeur de publication du site Panamza,

la gazette de l’info subversive.

Expérience en web-médias, presse écrite, télévision et radio.

En cours : contre-enquête sur l’affaire Merah (2012-2015)

* Auteur d’une investigation intitulée Israël et le 11-Septembre : le grand tabou (2013). Publié initialement en format numérique, le livre, disponible sur un support papier, est en cours de réédition et sera traduit en plusieurs langues courant 2015.

* Auteur de plus de 400 articles et vidéos d’actualité, mis en ligne sur le 1er site d’information à destination de la communauté musulmane francophone – Oumma.com (2009-2013).

* Réalisateur d’un documentaire intitulé Au coeur du procès Fofana (2009).

* Auteur d’une enquête consacrée au CRIF et publiée dans l’hebdomadaire Politis (2012).

* Réalisateur d’un webdocumentaire, Les initiés du 11-Septembre (2010-2015), dévolu à l’identification des spéculateurs boursiers, à travers le monde, qui ont tiré profit des attentats.

* Récompensé -à la suite d’un concours littéraire jeunesse organisé par Le Monde- pour la nouvelle Sur les épaules d’Atlas (1998), lauréat de la Bourse Julien Prunet (2007) du Centre de Formation des Journalistes et sélectionné par un cinéaste canadien -titulaire d’un Emmy Award- pour faire figurer, dans son film (diffusé par Public Sénat en 2014), des extraits de mon documentaire consacré au procès du « gang des barbares ».

Rédaction multimédia d’articles sur l’actualité politique ou sociétale, réalisation de reportages audiovisuels et prédilection pour le journalisme d’investigation.

Faits d’armes (2008-2015) : capturer les images -retransmises simultanément sur BFM TV et I Télé- du lynchage de la famille Fofana par des extrémistes sionistes, interviewer Julian Assange quand il était encore inconnu des médias, provoquer un lapsus révélateur chez un ministre de la Défense, exhumer une plaisanterie raciste de Jean-Marie Le Pen, évoquer les doutes de l’opinion publique sur le 11-Septembre avec un membre de l’Administration Obama (et interviewer les principaux contestataires étrangers de la version officielle), publier la liste confidentielle des invités du dîner du Siècle, faire connaître la subtile analyse géopolitique formulée par un célèbre résident germanopratin, confesser un ex-président du Conseil constitutionnel reconverti en « 9/11 truther », dévoiler les nombreuses accointances communautaristes de l’apprenti-censeur et ombrageux ministre de l’Intérieur (« Par ma femme, je suis lié, de manière éternelle, à la communauté juive et à Israël. Quand même!« ), décrypter l’attitude suspecte des « joyeux Israéliens du 11-Septembre », révéler la remarque raciste d’une élue UMP, donner une tribune à un haut-fonctionnaire de l’ONU calomnié par le CRIF, esquisser les connexions police-justice-SarkoBoys-DCRI-CRIF-DGSE-médias de l’affaire Merah, identifier des personnalités impliquées dans des délits d’initiés commis en 2001, désigner la source d’inspiration islamophobe de la comédienne Véronique Genest, démontrer la désinformation de Caroline Fourest à propos du 11-Septembre, dévoiler le caractère affabulateur de l’imam Chalghoumi, exhumer la décoration du réalisateur Abdellatif Kechiche par l’ancien despote Ben Ali, embarrasser l’Élysée à plusieurs reprises (« Mon chant d’amour pour Israël et pour ses dirigeants », « Le ministre de l’Intérieur revient d’Algérie sain et sauf. C’est déjà beaucoup! ») et continuer de dévoiler quantité d’informations inédites via Panamza.

« Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie » Albert Londres

« Il n’est pas un crime, pas un truc, pas un sale coup, pas une escroquerie, pas un vice qui ne perdure sans le secret qui l’entoure. Exposez ces faits au grand jour, décrivez-les, attaquez-les, ridiculisez-les dans la presse et, tôt ou tard, l’opinion publique les chassera. Informer n’est peut-être pas la seule chose nécessaire mais c’est une chose sans laquelle toutes les autres démarches resteront vaines » Joseph Pulitzer