Forum  >  On parle de quoi ? > Quel système politique ?

  samedi 12 juillet 2014, 09h56
#1
Bonjour, Il semble évident à la plupart d'entre nous que quelque chose est en train de se finaliser. Beaucoup souhaite et attende la fin de ce "monde". Certains nous ont parfaitement décris les causes du modèle mondialiste qui se met en place. Ils sont su identifier les acteurs, leurs motivations et les méthodes qu'ils utilisent pour nous conduire au "nouvel ordre mondial" et à la satanisation total du monde. Nous voila donc bien informé ... et après?? On voit alors comme dans les mauvais film d'horreur, sortir de leurs tombeaux des idéologies que l'on croyait bien mortes et enterrées à jamais .... le royalisme, l'intégrisme religieux, le fascisme . Pourtant tous ont laissé derrière eux des souvenirs et des séquelles de leur barbarie. - La monarchie était source d'iniquité et d'injustice permanente, et les états étaient en guerre quasi-permanente. - L'église catholique repose sur des fadaises organisées par l'empereur Constantin . L'apôtre Pierre était un crétin que le Christ devait reprendre sans cesse. C'est à lui d'ailleurs que dans les évangiles, Jésus dit "Arrière Satan", C'est lui qui demande à Jésus de faire partir les femmes du groupe au prétexte qu'elles ne sont pas dignes de la vie (elles n'ont pas d'âme), et c'est lui qui renie le Christ lors de son arrestation. Quant à saint,Paul, qui est à l'origine du dogmatisme catholique, il n'a pas plus connu Jésus que vous et moi. C'est à l'origine un persécuteur des premiers chrétiens, qui a sûrement trouvé plus efficace d'infiltrer le mouvement pour le dénaturer que de le combattre par la violence. Nous avons aujourd'hui assez de données pour cerner le personnage Jésus, un homme hors du commun, certes, qui ne s'est jamais prétendu "fils de Dieu", et qui est aux antipodes du dogmatisme catholique. - La démocratie est une aberration, et la dictature du plus grand nombre n'est pas supérieure en moralité, et en efficacité, à la dictature d'un seul homme. - L'égalité est un concept fondamentalement ridicule et diabolique (qui divise). C'est ce qui permet de légiférer sur tout et pour rien, c'est ce qui permet (via la nature jalouse et victimaire des hommes), de contrôler tous les actes de la vie, et l'humanité dans son ensemble. - La liberté est une notion qui n'a aucun sens pour l'homme, car pour qu'un individu soit libre de ses choix et de ses actes il faudrait qu'il ait l'entière conscience de tous les tenants et aboutissant de ce qu'il fait ... faute de cela nous ne sommes pas plus qu'une feuille morte livrée à la pesanteur et aux facéties du vent d'automne. Une société construite autour d'un concept "Conscience (Connaissance)- Respect - Fraternité" eut été, sans doute très différente, plus prometteuse de justice . Mais qui travaille aujourd'hui préparer un monde meilleur.... n'y a t-il pas mieux à faire qu'à déterrer les morts? Le passé est une richesse, c'est une source d'informations et de réflexion, il faut s'en inspirer pour créer le monde de demain en essayant de faire acte de discernement. Si rien n'est prêt avant l'effondrement de notre société, alors le monde sera livré "morts vivants" de l'histoire ... et probablement à la guerre civile et à la barbarie. Ce serait bien que des hommes sages se réunissent pour essayer d'inventer un système politique juste et équitable, fiable et source de prospérité pour l'homme. Cordialement, Francis
  vendredi 17 octobre 2014, 06h57
#2

bonjour,

il faudrait déjà pour la lutte de tout les jours créer un syndicat qui serai l'inverse de tout ce qui existe aujourd'hui.

un syndicat qui rassemblerai, employés, ouvriers, agriculteurs, artisans, petit patron et patron de PME, derrière une seule et même cause, la lutte social.

un syndicat qui ne choisirai pas ces militant selon leurs idéologies politiques ou religieuses, mais qui rassemblerai une union d'un seul et même peuple : la France.

il faudrait aussi rassemblé des personnes de tout bord politique, car de bonnes idées se trouvent dans tout les régimes.

la centralisation des pouvoirs serai une idée à aborder, sortir de l'étalon dollars qui règle les échanges commerciaux mondiaux et réfléchir à revoir le système de troc entre pays qu'Hitler avait essayé d'instaurer, revoir totalement notre diplomatie avec les pays du tiers-monde et nos échanges des ressources.

 

bref des idées y en a plein mais faudrait se rassembler autour d'une table

  mardi 20 janvier 2015, 14h17
#3

entierement d'accor avec vos eux raisonnement mais comment faire pour rassembler le peuple ?? ainsi que toutes nos idéologies qui se veulent bonne et et pleine de changement