Forum  >  On parle de quoi ? > Concernant les illuminati , franc-maçon ect...

  mercredi 04 février 2015, 22h07
#1

 (commentaire de Sidi Suhayl, gestionnaire de la page facebook "zawiya karkariya") 

ah les illuminatis... le problème les frères, c'est qu'aujourd'hui dès qu'on voit un triangle, on dit ah c'est des pervers suppôts de Satan!!

Alors que comme on l'avait expliqué dans une vidéo, le triangle n'est en réalité rien d'autre que le symbole de la basmala... et de même, le pentagramme c'est le symbole du sceau de sayidina Suleyman, et l'étoile qu'on retrouve sur le drapeau d'Israël c'est l'étoile de sayidina Daoud... ('alayhima s-salam)

En fait, les illuminatis travaillent extrêmement bien... ils ont découvert que ces symboles renfermaient des Secrets immenses (auxquels ils n'ont pas accès évidemment)... mais aussi, que ces symboles avaient une grande baraka, et qu'en quelque sorte ils canalisaient l'énergie, qu'ils donnaient de la puissance à ce pour quoi ils étaient dessinés... Donc ils les ont repris partout. Mais ils n'en sont pas restés là... ils ont cherché à s'approprier tous ces symboles, en les reliant (dans les esprits des gens) directement à Iblis et à ses collaborateurs... et non plus aux anges et aux Prophètes, comme c'était le cas à a base.

Et donc aujourd'hui, quand on voit une étoile à six branche... on ne dit plus que c'est l'étoile de sayidina Daoud, un Prophète au maqâm immense auprès d'Allâh...
Mais plutôt on dit "a3udhubillah!! Israël! qu'Allâh nous préserve du mal de ce symbole et qu'Il maudisse ceux qui l'utilisent..."

Et vous croyez quoi? Celui qui prend la basmala comme logo pour sa boite... est-ce que c'est la même chose que celui qui marque: Dugland père et fils !?

Voila pourquoi les musulmans sont aujourd'hui au ras des pâquerettes... et pourquoi des organisations comme les illuminatis ont réussi à contrôler le monde... parce que eux, ils ont le dhawq, ils savent voir l'énergie et les secrets qui se trouvent en chaque chose... ils ont développé une sorte de spiritualité (basée sur le côté soufliy pervers uniquement) avec laquelle ils puisent dans toutes les forces et toutes les énergies de la création...

C'est ça qu'il faut que nous changions, nous, musulmans. Il faut se réapproprier le triangle, il faut se réapproprier l'étoile à cinq branches et l'étoile à six branches... Il faut que nous aussi nous construisions nos mosquées intelligemment, en y introduisant ces symboles... pour que les flux spirituels y soient concentrés, et que la force de nos invocations soient décuplées.

Quand on regarde les églises qui sont construites en France... on se pose jamais la question de savoir pourquoi elles ont tenu si longtemps... la réponse, c'est qu'elles aussi elles sont remplies de symboles. Les gens qui construisaient, ne construisaient pas n'importe où n'importe comment... ils construisaient selon une étude minutieuse des étoiles, des éléments, des esprits 'olwiy et soufliy qui se trouvaient là...etc
Pareil pour les pyramides d'Egypte...

Tous ces gens là avaient bien compris comment fonctionnait le monde... ils savaient que l'univers était une énigme, et que son Secret (qui est le Secret du Tawhid) se retrouvait dans chaque atome de ce qui les entourait... ils savaient parler à la terre, aux étoiles, aux plantes et aux annimaux, ils savaient apprendre de chaque chose...
Ils connaissaient Allâh, ils connaissaient le chemin de la vérité... mais la plupart refusèrent de le suivre.
Aujourd'hui on est musulmans, mais on ne connait ni Allâh, ni le chemin de la vérité. ya hasra...

Nous aujourd'hui, quand on veut construire une mosquée... on cherche des emplacements, et quand enfin on trouve le terrain d'une ancienne décharge publique on dit: "bah voilà! c'est pile poil ce qu'il nous fallait...! "
...parce que les coeurs sont morts, les esprits abrutis, et parce qu'on a du yaourt à la place du cerveau... il n'y a plus de dhawq, on ne capte plus les sens de ce qui nous entoure.

...alors que quand on observe la Mecque, la Ka'ba, le chemin entre safa et marwa... quand le pèlerin fait le Hajj, il ne fait rien d'autre qu'écrire le Nom "Allâh"... et dans toute la construction de cet emplacement se trouve un symbole tellement immense... que les illuminatis bavent et ne rêvent qu'à une chose: le détruire! C'est même devenu leur unique raison de vivre... ils ont tellement la haine que ce symbole soit aux mains des musulmans...

...et comme ils ont réussi à faire perdre aux musulmans toute forme de dhawq... vous verrez qu'ils finiront par nous faire détruire nous même la Ka'ba, sous les applaudissement de la majorité des musulmans qui diront: "oui bravo, c'est Allâh qu'on adore, pas des pierres... Allâh nous suffit! Débarrassez-nous de ce chirk!!"
...et on verra des grand barbus en qamis avec des grosses masses détruire la Ka'ba..
"TAKBÎR !! Allâhu Akbar!
TAKBÎR !! Allâhu Akbar!
TAKBÎR !! Allâhu Akbar!"

  mercredi 04 février 2015, 22h14
#2

La toute première chose que Allâh -subhânahu wa ta'ala- créa est le soukoûn, duquel provient la froideur... Il contempla ce soukoûn d'une vision d'Amour et de Beauté, et le soukoûn fut alors agité d'un désir ardent pour le Créateur... c'est de cette agitation qu'apparut la châleur. Cette châleur se mélangea alors à l'humidité issue du froid, et ainsi apparurent les quatre éléments que sont l'eau, le feu, l'air et la terre. A partir de ces quatre éléments, l'univers tout entier put prendre forme. Puis Allâh -ta'ala- les plaça dans le corps de l'être humain, faisant de ce dernier une copie conforme de l'univers... et c'est en ce sens que sayiduna 'Ali -radiAllâhu 'anhu- dit: "Te considères-tu comme un être petit et insignifiant, alors qu'en toi fut plié l'univers tout entier?"...
Puis, lorsque le Créateur insuffla de son Esprit (rouh) dans ce corps, il devint de ce fait une image à la fois du monde noble et élevé ('olwiy) et du monde bas et vil (soufliy). C'est pour cela que tout ce que tu peux imaginer avec ton esprit créé est lui aussi créé... tout ce à quoi tu penses existe bien réellement, quand bien même tu ne l'aurais pas vu de tes yeux, et aussi étrange et improbable que cela puisse paraître... Car tout ce qui se présente dans ton imagination n'est autre que le produit issu de la Parole "kun / Sois"...

  mercredi 04 février 2015, 22h16
#3

Symbolique de l'image expliquée par Sidi Suhayl ( disciple de Mahammad Fawzy Al-Karkariy) 

"Les quatre éléments sont là, un cercle diffus pour représenter le soukoun, avec un homme assis au centre...

C'est peut être la position de cet homme qui gênera certains... parce qu'elle renvoie (selon certains) à d'autres spiritualités...
La position des jambes de telle sorte que la droite soit placée sur la gauche permet d'écrire le lam ul-nafiy de la manière la plus parfaite qui soit... et la position des mains avec l'index courbé jusqu'à toucher le pouce, préservant les autres doigts déployés... ce n'est pas un rituel franc-maçon, ni un truc de bouddhistes, ni un bazar illuminati, ni l'écriture du 666 apocalyptique du diable machin broll... que les aveugles ouvrent les yeux et se rendent compte que ce n'est rien d'autre que le Nom "Allâh" qui est ainsi écrit:
Le Hâ est écrit par l'index et le pouce, les deux lâm sont représentés par l'annulaire et le majeur, et enfin l'auriculaire constitue le Alif. Ajouté à cela le nombre 18 dans paume de la main droite (écrit en chiffres arabes) et 81 dans la gauche, toutes deux tournées vers le ciel (l'élévation spirituelle), ce qui donne 18 + 81 = 99 Asma' Allâh ul-Husna...

Qui plus est, dans cette position l'homme écrit avec son corps le lam ul-nafiy de la Parole "lâ ilâha illa Allâh" (c'est à dire le premier mot: "lâ")... ce qui signifie la réunion et l'anéantissement de tout ce qui est créé et l'établissement, la réalisation au travers de l'Être Existant réellement, al-Qayyoûm, al-Samad, Celui qui vit et persiste par Lui-même...
Tandis que sa bouche, en invoquant le Nom d'Allâh, forme le hâ' ul-hawiya, qui n'est autre que la dernière lettre de la Parole "lâ ilâha illa Allâh"... C'est donc comme si, en réalisant le dhikr dans cette position, l'homme débutait par le fana' Absolu du "lâ", puis cheminait et transcendait les étapes de la réalisation de la Parole, pour finalement arriver au fana' mouqayyad, englobant la totalité de la création... L'homme part du fana' et termine dans le fana'... il part du néant, et revient au néant."