Comment la France a t-elle perdu l’Amérique du Nord ?

  14 Décembre 2016
  1865 vues
  2 commentaires
Comment la France a t-elle perdu l’Amérique du Nord ?

L’Amérique du Nord compte aujourd’hui environ 20 millions d’individus de souche française, pour la plupart assimilés à la culture anglo-saxonne. L’identité culturelle française survit majoritairement au Québec malgré l’abandon des rois français des colonies de la Nouvelle-France. Le monde a vécu un tournant lorsque l’impérialisme anglais a triomphé. Alors quelles furent les grandes étapes de cette colonisation et comment ces provinces furent-elles perdues ?

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Tek
  15 Déc 2016 13h06

C’est fascinant de voir combien nous sommes devenu incapable d’autocritique en moins d’un demi siècle. Dans cette air post anti-colonialisme, les français tel que cet individu ayant produit cette vidéo sont incapable de critiquer (c’est à dire dans son acception véritable, discerner le vrai du faux, être le plus objectif possible) la France et son histoire de façon dépassionnée.

Les français au même titre que les anglais on commis un génocide en Amérique, leurs alliances ne furent que tactiques et les anglais firent de même. Peu être les français firent moins de massacres, soit. Cependant cet individu semble totalement incapable d’y voir autre chose que du commerce pacifique et des échanges respectables.

Cette volonté de puissance qu’on nos peuples européen (Schopenhauer), imbus de leurs personne, sur d’eux même et dominateurs, est due certainement à ce déracinement (que nous avons vécu pendant et après la mise a mort de l’empire romain) de cette déconnexion de sa spiritualité profonde depuis très longtemps, le Christianisme ayant définitivement tout entérré (Simone Weil). je ne parle bien sur pas de la mystique chrétienne que seul une infime parti des chrétiens comprend.

Je rappel a ce monsieur que bien après la « conquête » de l’Amérique nous sommes allé en Algérie avec l’idéologie du « devoir de civiliser les peuples inférieurs ».

La matrice de tous ces malheurs sont bien les idéologies.

Chacun de ces « dissidents » actuel fonctionnent avec son logiciel, avec ça (dé)formation, son idéologie, l’un expliquera tout avec les théories de Darwin (Frédérique Delavier) et de fait sera sans le savoir raciste et eugéniste, alors qu’il est scientifiquement un inculte, l’autre expliquera tout avec Marx (Francis Cousin) et les européen alors qu’il ne connais presque rien des autres civilisations, l’autre expliquera (Front national) que la majorité des problèmes de la France sont due aux autres (Union européenne, immigrés). Un autre nous dira que tous les problèmes c’est à cause des franc-maçons.

A ce jour je n’ai pas eu le plaisir de voir un seul « chrétien » dissident parler des origines du Christianisme, des origines de l’écriture, des mathématiques, de la philosophie etc. Si ce n’ai pour s’arrêter aux Grecs.

Tout ces gens sont sans le savoir des fanatiques. Le fanatisme, la généralisation, le jugement, l’apriori, tout ceci est propre au fonctionnement de notre cerveau, tant que l’individu n’est pas conscient, tant qu’il n’est pas formé à savoir comment il fonctionne, il reste aveugle, sous l’emprise de ces idées qu’il ne perçoit pas.

Connais toi toi même.

      Tek
      15 Déc 2016 13h17

    « des mathématiques »

    Petite correction puisqu’il est impossible d’éditer un poste ici : exception faite d’une seul personne qui est venu sur votre chaine plusieurs fois (Anis al Fayad) qui nous a ressorti son histoire à lui (son fanatisme dirai on), sur les mathématiques et ces origines arabes qui est une histoire tout aussi fausse.

    Les universitaires français (nous sommes en droit d’être fier de ces universitaires que nous avons produit!) du siècle dernier avait fait des recherches colossales sur ces sujets historiques et les résultats de ces recherches semble n’intéresser plus grand monde dans cette « dissidence » de pacotille. N’oubliez pas que Champollion c’est nous! Le déchiffrement de bon nombre de textes en Mésopotamie c’est nous! La traduction des Gâta c’est aussi nous! Avesta aussi! Soyons en fier!