Cette momie retrouvée en Mongolie semble porter des baskets

 
  15 Avril 2016
  7150 vues
  1 commentaire
Cette momie retrouvée en Mongolie semble porter des baskets

Portait-on des baskets il y a 1 000 ans ? Des archéologues du musée de Khovd en Mongolie ont découvert une momie dans les montagnes de l'Altaï portant ce qui ressemble à des baskets Adidas. Le corps a été découvert à 2 800 mètres d'altitude rapporte The Siberian Times (en anglais), vendredi 9 avril.

L'état de conservation de la momie est "exceptionnel", selon les archéologues à l'origine de la découverte. "Les températures fraîches ont contribué à préserver la tombe et le corps", précise un chercheur du musée.

Une femme appartenant à l'ethnie Turkik ?

Alertés par des bergers d'un possible enfouissement, les archéologues ont découvert une tombe de 3 mètres de profondeur et les restes humains enveloppés dans du feutre. "Cette personne ne faisait pas partie de l'élite, décrypte un chercheur. Nous pensons que c'était une femme puisqu'il n'y a pas d'arc posé dans la tombe." 

C'est la première fois en Asie centrale que des chercheurs réussissent à excaver une momie en entier, enterrée selon le rituel Turkik, raconte The Siberian Times. "Les découvertes nous montrent que ces personnes étaient des artisans très qualifiés." Aux côtés du corps, les scientifiques ont retrouvé une selle, une bride, un vase d'argile, un bol en bois, une auge, une bouilloire en fer, les restes d'un cheval entier et quatre "Dool", des vêtements mongols.

Des animaux sacrifiés

La tête de la momie repose sur des oreillers où a été placée une tête de mouton. Dans un sac de voyage en feutre, le dos d'un mouton, des os de chèvre et un petit sac en cuir ont aussi été déposés. "Ces découvertes nous montrent les croyances et les rituels Turkiks, rajoute un des archéologues. Nous pouvons clairement voir que le cheval a été sacrifié. Ce devait être une jument âgée de 4 à 8 ans."

D'autres objets ont été rajoutés comme de la laine de mouton mais aussi de la laine de chameau. "Grâce à ces objets, nous pensons que l'enterrement a eu lieu autour du XIe siècle après JC." Avec cette découverte, les archéologues vont pouvoir approfondir leurs études sur les Turcs indigènes dans l'ancienne Mongolie.

Sources :

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  15 Avr 2016 19h12

sérieux ?