BREXIT : Bienvenue dans le nouveau monde !

 
  24 Juin 2016
  4093 vues
  2 commentaires
BREXIT : Bienvenue dans le nouveau monde !

L'union européenne vient de connaître un coup de semonce historique et sans précédent avec ce référendum qui vient de se tenir en Grande Bretagne.

Le résultat sans appel pour une sortie de l'union européenne conforte les thèses de tous les mouvements dit "souverainistes" qui pullulent en Europe et ne cesse de dénoncer la dérive totalitaire de cette organisation.

Le constat d'échec des européistes de Bruxelles en dépit des moyens considérables qui ont été mis en œuvre dans la campagne du "remain" ont échoué à convaincre les britanniques .

Depuis ce matin, les dirigeants et les auto proclamés experts de l’Europe envahissent les plateaux de télévision pour fustiger et se mouvoir dans des postures de déception face à cette décision.

Partout en Europe cette nouvelle vient contredire les tenants de l'idée impossible selon eux, de sortir de l'union européenne, et, on doit bien souligner, que François Asselineau (Fondateur de l'UPR) nous avait prévenu depuis des années sur la probabilité de ce scénario.

Il doit jubiler d'entendre tous les journalistes forcés de nous parler de l'article 50 qui est le point juridique essentiel à la préparation de cette sortie.

On suivra avec attention l'évolution des marchés financiers qui étaient partis au départ à la hausse compte tenu des sondages favorables au maintien ,alors que dans la nuit les choses basculent et démontrent très largement que le camp du "non" a gagné, les marchés s’effondrent.

Quelle leçon devons nous tirer de cet évènement et quelles conséquences pour les français?

Le débat est désormais ouvert et au niveau national et il est fort à parier que la question européenne sera véritablement centrale dans les futures élections de 2017.

Le Front national qui avait entretenu le plus grand flou artistique sur cette question se précipite aujourd'hui sur toutes les chaînes pour confirmer qu'il portera lui aussi cette idée de référendum dans son programme.

Cette situation aura au moins le mérite de clarifier les positions des uns et des autres, et à ce titre les européistes ne pourront plus se disculper pour éviter les questions qui fâchent sur l'UE.

Ce matin Bruno Lemaire  (candidat à la primaire UMP)déclarait que si on organisait ce référendum en France "évidement la sortie l'emporterai" , donc selon lui  il ne faut surtout pas l'organiser , un bel aveu de déni de démocratie.

Il admet aussi s'être trompé sur les traités européens qu'il avait soutenu en 2005 et 2008, alors nous  nous demandons bien pourquoi il ne se tromperait pas aujourd'hui?

Il est à prévoir que d'autres pays  comme la république Tchèque ou les Pays-Bas suivent le pas et tentent de profiter de cette sortie de la Grande Bretagne pour à leur tour s’engouffrer dans la brèche et organiser un référendum.

En France ne comptons certainement pas sur nos dirigeants actuels pour aborder cette question par référendum.

Cécité et surdité qui caractérisent nos dirigeants ne doivent pas leur faire oublier que ce n'est pas parce que l'on censure une question qu'elle ne se pose pas pour autant bien au contraire.

Les récentes vagues migratoires qui ont déferlé sur le continent ont achevé les rêves de ce monde sans frontière qu'on nous vend depuis des décennies comme le parangon de la modernité.

Nous vivons une séquence historique dont les conséquences ne sont pas encore réellement mesurables mais d'ors et déjà nous entrons dans un autre monde.


Meta TV

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Frog11
  24 Juin 2016 18h23

Il est vraiment intéressant de voir le résultat boursier des courses. La baisse de la bouse anglaise est beaucoups plus faible que celle des bourses Européennes. Cela veut dire quoi? Les grands perdant sont les pays de l’UE.
Un autre résultat intéressant, malgré la propagande, l’assassinat du député et des sondages truqués (pour décourager les Brexiter à aller voter) l’oligarchie a malgré tout perdu. Ils évitent juste la honte qu’ils auraient eu de voir un écart monstrueux.
Par contre il ne faut pas être dûpe et croire que les conséquences économiques ne seront pas là. La mafia financière va tout faire pour prouver que les Anglais ont eu tort. Une autre hypothèse c’est que les pertes causées par le Crash d’aujourd’hui va affaiblir les banques qui étaient déjà à genoux. Il faudra donc suivre les Banques et en particulier la Deutchbank. Si elle dépose son bilan c’est la catastrophe pour le monde entier. Les signes avant coureurs sont les mouvements sur le Bitcoins qui avaient fait un crach haussier depuis une semaine (ce qui n’indique rien de bon et le fait aussi que tout le monde n’a pas été surpris …).

  Timy
  25 Juin 2016 13h13

bonjour! ou peut on voir la video svp?