Arcana – Les mythes de l’histoire

 
  27 Mai 2016
  16128 vues
  16 commentaires
Arcana – Les mythes de l’histoire
Ludo est un passionné d'histoire qui écumé les mythes de toutes les grandes civilisations.

Il met en exergue les liens qui existent entre tous ces mythes qui révèlent énormément de points communs dans la trame historique et la description des personnages.La libre antenne du lundi au vendredi de 21h à minuit sur http://www.metatv.org

"Si vous lisez ce message c'est que vous êtes la résistance"

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Canardo
  27 Mai 2016 14h32

Ludo est bien gentil, mais il assimile l’ancienne trinité égyptienne a notre sainte trinité. Or ce sont deux schémas trinitaires irréconciliables qui sont engagés dans un véritable combat depuis la venue de notre seigneur Jésus-Christ.

– La trinité égyptienne est composé ainsi : « père-fils-mère » ou « osiris-horus-…. »
Nous faisons appel a la déesse-mère, qui nous permet, a travers une subtile initiation spirituelle de reconstituer le corps du père et ainsi d’enfanter notre Christ intérieur, en devenant alors notre propre Dieu. C’est le péché originel, l’homme cède a la tentation du serpent et recommence la faute première. Voila le symbole de l’Ouroboros…

– La Sainte Trinité se compose ainsi : « père-fils-saint-esprit » ou « Notre-Père_Jésus-Christ_Saint-Esprit ». Notre seigneur Jésus-Christ, par le message qu’il a apporté et son sacrifice sur la croix, est venue établir l’alliance entre Dieu et les hommes. Il nous apporte la promesse d’accéder au salut de notre âme. En se sanctifiant a travers le Saint-Esprit, l’homme passe par Le Christ afin de retrouver Notre-Père.

Voila le combat éternel entre le bien et le mal, l’orgueil ou l’humilité.
L’homme se tourne vers son créateur ou bien il se retourne sur lui-même.

P.S : Petit message aux catholiques, restez bien sur vos gardes, il se pourrait que l’église se soit laissé infiltré par une étrange divinité, qui essaye de se faire passer pour la mère de notre seigneur Jésus-Christ afin de se substituer au saint-esprit…
Nous ne mesurons pas encore les dégâts que cette rose va causer dans notre croix.

      Sun Tzu
      27 Mai 2016 16h49

    Il n’y avait pas une seule Trinité égyptienne mais plusieurs, par exemple la plus haute des Trinités représentant Dieu dans sa forme suprême et symbolisée par le Soleil, est constituée de Amon-Râ-Ptah, ou Amon est ce qui existe sous forme latente et non-manifestée; Ptah est le Démiurge qui « corporise », c-à-d va faire passer ces choses dans le domaine du visible, de l’existant; et enfin, Râ est ce qui est bel et bien manifesté et resplendissant.

    Puis en l’occurrence c’est vous qui jugez gratuitement les croyances égyptiennes à partir de valeur chrétienne, en attribuant leurs trinités à de «l’orgueil», chose assez comique quand on connait le degré de perfection morale, de renonciation et d’abnégation que devaient atteindre les Hiérophantes pour être autorisés à mettre le pied dans un temple….

        Canardo
        27 Mai 2016 18h39

      Pour ce qui concerne l’orgueil,c’est celui de renier son créateur et de diviniser sa propre personne, alors que le catholique a l’humilité de mettre un genoux a terre devant son seigneur et de faire la volonté de Dieu a travers son obéissance.
      Quant a la trinité, il me semble qu’il n’y a qu’un seul schéma trinitaire qui permette d’atteindre l’illumination. C’est toujours le même qui revient sans cesse, qui traverse les époques, les civilisations, empruntant des noms différents mais en suivant toujours le même principe, celui d’enfanter notre Christ intérieur…

        Sun Tzu
        28 Mai 2016 00h51

      Eh bien justement, les Egyptiens ne se divinisaient pas. Ils avaient tendance à voir du sacré partout, oui.. Pour eux, une goutte du Nil n’était pas moins sacrée qu’un rayon solaire, et ce Christ intérieur, c’est ce qu’ils recherchaient (bien qu’évidemment ils ne le nommassent pas ainsi), en renonçant à leur égo terrestre, à leur « moi je », à leurs passions et aux envies matérialistes.

        28 Mai 2016 16h13

      La trinité égyptienne la plus haute , c est, Atoum qui engendre le 1er couple Shou et Tefnout.

      27 Mai 2016 17h45

    Il est toujours stupéfiant de voir des peuples héritiers d’une tradition sublime et bien antérieure à celle du vainqueur la rejeter au profit d’une doctrine étrangère qui ne correspond en rien à leur génie propre; ainsi ces européens, parmi d’autres, persuadés d’avoir des ancêtres palestiniens juifs et s’agenouillant devant le grand Yahvé!
    Dans Les Mystères de Jésus, Timothy Freke et Peter Gandy, faisant appel à une vaste somme d’écrits antiques démontrent de manière implacable le quasi parfait parallélisme de ceux-ci avec le mythe christique destiné, celui-ci, aux juifs. En effet, pour d’autres ce fut Odinn, ou Dionysos, ou Mithra, etc… Tous morts et ressuscités et la plupart nés d’une vierge… Il serait interminable de mener à terme la comparaison. Et inutile puisque j’oubliais: c’est Satan, connaissant le plan divin, qui envoya tout ce beau monde pour parodier la venue de son fils, et faire en sorte qu’elle soit discréditer quand elle aurait lieu… Mais quelle mentalité! Nous n’avons donc plus rien à nous dire, juste à nous faire la guerre… « Nous c’est le bien, les autres c’est le mal »… Mais justement: quel orgueil! Et quel orgueil mal placé puisqu’il confine à la soumission au Dieu étranger et à son intermédiaire de peuple (« le peuple de Dieu » n’est-ce pas?) Ceux qui connaissent un peu l’Histoire savent que cet hideux exclusivisme tout droit sorti de l’Ancien Testament est non seulement mensonger, mais en plus nous est en réalité totalement étranger –et je pense avoir davantage le droit d’utiliser le « nous » que nos colonisés mentaux.
    Quant à l’Ouroboros, on pourrait à l’occasion s’interroger sur l’ADN et aussi sur la matière en général –je dis ca tout en sachant que c’est comme de pisser dans un violon… Mais pour ceux encore capables de s’interroger: n’est-il pas également stupéfiant que certains, très tôt, aient rejeter avec un tel mépris la matière comme si tous ses mystères avaient été résolus? La physique quantique nous apprend que nous en sommes encore très loin. Nous ne connaissons pas ses pouvoirs. Pourquoi toujours l’abstrait? L’Univers, notre père, est pourtant digne d’émerveillement. Parce que paradoxalement le littéralisme les y contraint. On en revient toujours au même schéma: on exclue sans savoir…

        Sun Tzu
        28 Mai 2016 00h58

      Là-dessus, il y a deux écoles. Aucune n’est absolue, car les deux sont deux visions d’appréhender l’existence…

      Soit on considère que la matière est intrinsèquement mauvaise car c’est d’elle que nait l’appétit pour l’ici-bas et son produit dans l’esprit humain, l’égo formé par les influences terrestres, par notre environnement. De là on en conclut qu’aucun contact avec elle ne peut être profitable. C’est ce que Rudolf Steiner nommait l’esprit de Lucifer, le culte absolu de l’Esprit. Celui qui menait à terme vers un mépris du monde et de nos contemporains, et donc paradoxalement, un éloge de soi….

      Soit on considère que matière et esprit sont deux faces de la même pièce, deux réalités qui sont complémentaires et qu’il faut équilibrer. On va donc se servir de la matière pour enrichir son âme, le tout en laissant l’Esprit diriger, c-à-d en évitant de tomber dnas le matérialisme idiot et béat de la société de consommation par exemple..

      Quant à la physique quantique, elle tend à démontrer que la matière est une illusion au sens où les particules quantiques apparaissent quand nous les voyons, et que l’esprit peut influencer dessus. Et cette « matière » en fait n’en serait pas vraiment, ce ne serait en réalité que de l’énergie. Donc en fait, elle rejoint la plupart des grandes religions et philosophies…

        28 Mai 2016 17h42

      @Sun Tzu

      Mon idée est surtout qu’il n’y a aucune raison, aucune nécessité de postuler l’existence d’un créateur sans substance, de pur esprit, intrinsèquement différent de sa création… Les croyants peuvent-ils m’en fournir la moindre preuve? Non. Moi j’ai besoin de preuves. Seules les preuves sont merveilleuses, et il y en a tellement! En cela, ma conception est la même celle des initiés anciens. Certains chercheurs modernes s’accordent que l’univers de la physique « classique », celui à deux dimensions, ne pourrait pas fonctionner en l’état, et postulent cinq, dix, voire vingt dimensions ou plus encore… L’une d’entres elles ne pourrait-elle pas être celle de l’esprit?

        Sun Tzu
        28 Mai 2016 22h52

      Je crois également que Dieu n’est pas extérieur à sa création, car s’il cesse d’être quelque part dans sa création, cela voudrait dire que celle ci ne se situerait pas en Dieu. Donc Dieu cesserait d’être Tout, et Dieu ne serait plus Dieu… Je le conçois donc comme âme du monde, il est à l’intérieur d’elle tout comme elle est à l’intérieur de lui, cependant il est plus que cette création matérielle.

      Quant à la dimension de l’esprit, les récentes découvertes de la physique sur l’Unum, ou le Multivers, montrent effectivement qu’il y a une sorte de « monde des idées » tel qu’imaginé par Platon… Un monde fait uniquement de pensées-formes. Et si on veut aller plus loin, ce qui fut de tous temps nommé « monde astral » (le monde ds rêves, des EMI, « les Enfers » etc) n’est pas fait de matière.

        29 Mai 2016 17h43

      Matière… mais aussi onde… Tels les champs morphogénétiques de Rupert Sheldrake…

  28 Mai 2016 02h20

Quelques petites précisions :

Minos ne transformait pas ce qu’il touchait en or. C’est le roi crétois de la légende de Thésée.

Crésus n’était pas Romain. C’était le dernier roi du royaume de Lydie, réputé pour sa très grande richesse (et inventeur de la pièce de monnaie, n’en déplaise à cet ignare d’Attali).

Battlestar Galactica est fondé sur la mythologie Mormon.

      Kira21
      01 Juin 2016 14h21

    Pour Crésus : merci de la précision. Pour Minos : oui c’est évidement le roi de crête et du Minotaure , mais il existe également d’autres mythes annexe. Pour Battlestar : les inspirations sont nombreuses et multiples.

  28 Mai 2016 16h12

La Société Theosophie inspiratrice du 3eme Reich? Je croyais que c etait l ONU qu elle avait prevu Alice Bayley grace a Djan Kull .

      Kira21
      01 Juin 2016 14h18

    L’inspiration raciale du 3eme Reich est en partie issus de la theosophie ( mais mal interprété à mon sens ).

  qsr
  15 Juin 2016 15h58

un mélange complétement ridicule
faut arrêtez de confondre catholiques et chrétiens
j’ai regardé 5 minutes le direct et ça ma gavé trop d’approximation

  22 Sep 2016 23h10

Pour moi il y a des recherches par certain cercles très discret!!! qu’on nomme souvent les illuminati, les éclairer. Celui qui aura la connaissant, aura de fait le pouvoir. La lutte exotérique initiatique pendant la seconde guerre mondiale, puis la guerre froide fut foison et ainsi son renais les « ovnis », par la rétro ingénierie!!!
Il est très certain que les Nazis avait beaucoup d’avance y compris en santé/alimentation, pour ceux qui connaisse pas l’iridologie, prendrons comme un dogme le surhomme aux yeux bleu pourtant… Il leurs manqué encore beaucoup d’éléments mais il avait déjà des prémisses de connaissances en santé hygiéniste (voir Dr Bernard Jensen).
Sur la technologie. Des avions furtif Nazis avant les US, et tous les autres projets ultra secret :
Le F-117 Nazis http://i.imgur.com/11DsQ.jpg
le HO229 « Le B2 Nazis » http://i.imgur.com/c7F6yeR.jpg
http://www.dailymail.co.uk/news/article-1198112/Sleek-swift-deadly–Hitlers-stealth-bomber-turned-tide-Britain.html
Turbo-réacteur de BMW…
« Le Jumo 004 fut le premier turboréacteur produit en série et utilisé en opérations, ainsi que le premier utilisant un compresseur axial. Junkers en produisit 8 000 en Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale pour équiper les avions de combat Messerschmitt Me 262, Horten Ho 229 et Arado Ar 234. »
https://fr.wikipedia.org/wiki/Junkers_Jumo_004
http://www.lexpress.fr/informations/la-folle-histoire-du-dr-oestrich_633746.html