Adrien face au public

 
  01 Juin 2016
  1193 vues
  1 commentaire
Adrien face au public
Ce soir nous recevrons Adrien Abauzit pour une session "Face au public".

La libre antenne lundi mercredi vendredi de 21h à minuit sur http://www.meta.tv

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  10 Juin 2016 20h53

En attenant avec impatience l’ intervention de ce cher Adrien, pour compléter un peu ce qu’ il dit sur cette affaire Pétain, qu’ il a relancé, j’aimerai parler brièvement parler d’ un livre, dont j’ avais parlé sur son mur Facebook, livre intitulé « L’ or de Vichy » d’ Arnaud Manas, source aussi politiquement correcte que les livres dont nous parle ce cher Adrien, vu que ‘ auteur en question est le dirigeant du service du patrimoine historique et des archives de la Banque de France, qu’ il est chercheur associé à l’ Université de Paris I (IDHES), docteur en économie et en histoire, et que grâce à cette formation il consacre ses travaux à l’ histoire monétaire et de l’ histoire de la Banque de France. Donc, je peux citer ce livre sans que la doxa dominante ne s’ offusque à part sans doute les petits bobos gauchistes socialo-communistes qui ont des comportements systématiques de fanatiques religieux. J’ y ai découvert entre autres une trahison du prétendu « Général » De Gaulle, qui a vendu une partie de l’ or entreposé à la Banque de France, contre des livres sterling que lui donnerait Churchill ainsi que pour payer en garantie les achats anglais de matériel aux Etats-Unis, tel que la note suivante envoyée par De Gaulle à Churchill l’ indique: « En ce qui concerne l’ or appartenant à la Banque de France, il doit être utilisé pour faire face aux besoins de la guerre en vue de la victoire commune. J’ approuve que cet or soit déposé à mon nom à la Banque d’ Angleterre. Je pourrai tirer jusqu’ à concurrence d’ une somme équivalente en sterling. L’or, lui-même, pourra servir à couvrir des achats de matériel de guerre aux Etats-Unis ». C’est marqué dans ce livre à la page 97 dans l’ édition Vendémiaire.
Voilà qui détruit un mythe gaullien de plus, et qui relativise la hauteur de son fameux discours sur la crise du dollar et de l’ étalon-or: celui de De Gaulle sauveur de l’ or de la France ! C’est un patriote français, ça ?