11 Méthodes de Torture du moyen age

  21 Avril 2016
  3558 vues
  3 commentaires
11 Méthodes de Torture du moyen age

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire

  Age
  22 Avr 2016 01h15

Comme d’hab’ quelques bêtises dans ce docu : j’en ai relevé au moins 2.

1/ « La poire du pape » : autre nom de la « poire d’angoisse », n’a comme utilisation sourcée que son invention par un brigand nommé Palioli au XVIè siècle pour détrousser un marchand. Elle était verrouillée par une clef, ce qui permettait a l’agresseur d’interdire a sa victime de faire appel a des secours avant qu’il ne soit loin et lui envoie la clef pour se délivrer. Son utilisation par des autorités semble tout bonnement n’avoir aucune source. Bref, les mythos des gros dégueulasses du XIXème, qui mettent sur le compte de la religion des trucs tirés de leur imagination malsaine… et probablement couvrir leurs actions ou visées peu ragoutantes (« allons ma brave dame, c’était pire avant, regardez ça… »). L’assertion selon laquelle elle aurait été utilisée sur les homosexuels pour les punir ne semble avoir aucune source non plus et semble par ailleurs très hautement improbable compte tenu des données présentées ci dessus.

A lire sur le sujet :
https://books.google.fr/books?id=XZFbAAAAQAAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q=Palioli&f=false
– wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Poire_d'angoisse

** La « vierge de fer » est un mythe inventé au XVIIIè, qui proviendrait plus précisément de la « vierge de Nuremberg ». Les seules utilisations dont on ait quelques traces auraient eu lieu dans l’antiquité carthaginoise.

Extraits de Wikipedia : ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Vierge_de_fer )
« « Quelques instruments, d’un raffinement extravagant, comme la fameuse “vierge de Nuremberg”, ne semblent avoir jamais existé que dans l’imagination des peintres ou dans les baraques de la foire, où on les exhibe encore pour entretenir la haine de l’Ancien Régime. » — Remy de Gourmont, Promenades littéraires »

« Les historiens ont établi que le mythe avait été créé en 1793 par le philosophe allemand Johann Philipp Siebenkees (1759-1796), à partir d’une prétendue mention figurant dans une chronique de Nuremberg datée du XVIe siècle, stipulant l’érection dans cette ville d’une vierge de fer (eiserne jungfrau) qui déchirait les mécréants avec de petites épées, les morceaux de chair étant ensuite donnés en pâture aux poissons. Siebenkees s’est probablement inspiré des manteaux de la honte (Schandmantel) médiévaux, parfois appelés « vierges », qui étaient faits de bois parfois doublé d’étain, mais ne contenaient pas de pointes5. Il s’agissait d’un moyen de punition, courant à partir du XIIIe siècle, comparable dans ses effets au pilori. La version anglaise, plus tardive, de cet instrument était la cape d’ivrogne (Drunkards Cloak), également appelé manteau espagnol, constitué par un tonneau percé de trous qui servait à punir les ivrognes au XVIIIe siècle. » »

Bref, pas plus que la fameuse « ceinture de chasteté » ces instruments n’ont été utilisés au moyen-âge. Toutes les sources semblent concorder vers une origine de ces affabulations malsaines et farfelues mises sur le compte de l’église à la toute fin du XVIIIè-XIXème. Toutefois, il semble que l’inquisition espagnole ait été moins scrupuleuse…

En outre, cette personne (je ne sais pas qui est ce monsieur) semble confondre exécution et torture : les deux n’ont ni la même finalité ni même les mêmes instruments…

      Kira21
      22 Avr 2016 14h06

    Merci pour les précisions sur la Vierge de Fer et la « Poire d’angoisse » comme quoi l’échange et le partage reste intéressant 🙂

    quand à confondre Torture et Exécution, je ne croit pas ! Car on peut torturer pour obtenir des réponses a des questions et l’on peut torturer pour faire souffrir avant la mort ( malheureusement cela a également exister).

    De plus il n’y pas que l’église qui a pratiquer la torture ,,,, mais bc bc bc de civilisations

  22 Avr 2016 13h32

Pourquoi Oo ?